Défense et sécurité : l’Allemagne dote l’armée nigérienne d’un Centre de formation pour les forces spéciales

Dans le cadre de la lutte contre les menaces sécuritaires, l’Allemagne vient de doter le Niger d’un Centre de formation pour les forces spéciales des Forces armées nigériennes (FAN). Basé au 41e Bataillon spéciale d’intervention (BSI) de Tillia, dans la région de Tahoua, sa réalisation a nécessité une enveloppe de 2,6 milliards de franc CFA.

La cérémonie d’inauguration du nouveau Centre de formation des forces spéciales s’est déroulée ce jeudi 15 juillet dans l’enceinte du 41 BSI de Tillia en présence du ministre de la Défense nationale Alkassoum Indatou, son homologue de l’Intérieur Alkache Alhada, l’ambassadeur d’Allemagne au Niger, le chef d’Etat-major général des Forces armées nigériennes (FAN), le général de division Salifou Modi, le commandant des opérations spéciales de l’armée, le général de brigade Salaou Barmou ainsi que des cadres du ministère de la Défense et de l’état-major des FAN.

Selon l’ambassadeur d’Allemagne au Niger, la réalisation de l’infrastructure et son équipement, qui ont nécessité une enveloppe de 2,6 milliards de francs CFA, entrent dans le cadre de l’appui que son pays apporte au Niger dans la lutte contre le terrorisme. Pour rappel et dans le même cadre, des officiers de la Bundeswehr, les forces armées allemandes, participent également et depuis plus d’un an, à la formation des soldats des forces spéciales nigériennes.

Le ministre de la Défense a aussi abondé dans le même sens en déclarant que ce centre de formation vient renforcer la montée en puissance des forces spéciales nigériennes, un chantier que le gouvernement a engagé depuis 2013 afin de permettre à l’armée nigérienne à s’adapter et à faire face à toute sorte de menaces sécuritaires notamment la lutte contre le terrorisme.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.