Niger: E-Takara 2019 a honoré la mémoire des soldats tombés à Inatès.

Les  organisateurs, partenaires et participants de l’édition 2019 de la compétition internationale dédiée à la détection et à la promotion des jeunes talents dans le domaine de l’innovation, E-Takara, ne sont pas restés en marge de la vague d’hommages aux victimes de l’attaque meurtrière du camp d’Inatès le 10 décembre. Ils ont à cet effet, organisé une cérémonie de recueillement le dimanche 15 décembre dans le cadre des trois jours de deuil national décrété par les plus hautes autorités du pays.  

Pour marquer leur soutien et témoigner de leur solidarité aux familles de ces braves fils du pays qui sont tombés sur le champ d’honneur, la communauté e-takara 2019 s’est réunie à Sadoré sur les installations de l’école de codage « Code Locol », pour commémorer le sacrifice consenti par ces soldats. L’intant d’une journée, les claviers et autres codes binaires qui constituent leur quotidien, ont été mis de côté pour laisser place à la compassion.  L’incompréhension, la désolation et l’affliction se lisaient sur tous les visages.

Le ministre Conseiller Spécial du Président de la République, Ibrahim Guimba Saidou, DG de l’Agence Nationale pour la Société de l’Information (ANSI),  s’est exprimé en appelant à l’union des cœurs des nigériens pour faire bloc derrière les autorités pour bannir à jamais cette épidémie meurtrière du pays. « Nous ne pourrons jamais les remplacer mais nous pouvons faire en sorte qu’ils ne soient pas oubliés et leur mort ne doit pas être en vain » a-t-il notamment déclaré.

Un appel qui n’est pas tombé dans des oreilles de sourd. Les jeunes candidats, se sont engagés à mettre leur génie créateur au service de la Nation à travers le développement d’applications et de différentes solutions numériques pouvant contribuer à lutter plus efficacement contre le terrorisme. Cette année particulièrement de nombreux  projets présentés ont trait à la sécurité. Quoi de plus normal, que d’apporter sa contribution aussi minime soit-elle, dans le combat pour l’instauration de la paix pour son pays, soutiennent-ils.

Comme un signe, parmi les candidats e-takara de cette année se trouvait le Sergent Adamou Boubacar Hamma basé dans le camp d’Inatès. N’eut été sa participation à la compétition pour laquelle il s’est déplacé à Niamey, il aurait avec ses compagnons d’armes lors de la funeste attaque qui a vu 71 parmi eux lâchement abattus. Dans un émouvant témoignage, il a retracé le déroulé des évènements et a également présenté son projet E-wangari justement conçu pour lutter contre le grand banditisme et le terrorisme. Le sergent Adamou a réaffirmé son engagement à développer et améliorer son application e- en la mémoire de ses frères d’armes. « C’est notre ambassadeur au sein des FDS maintenant » dixit Roufai Koabo, directeur général du Centre incubateur pour les Petites et moyennes Entreprises du Niger (CIPMEN).

Almoustapha Danguida pour niameyinfo.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*