Niger/2nd tour /Diffa : un mort et des blessés enregistrés dans une embuscade contre un convoi de la CENI

Dans la nuit du dimanche 21 février 2021, jour  du second tour des élections présidentielles au Niger, une embuscade contre un convoi de véhicules de la CENI transportant du personnel et du matériel électoral a fait un mort et plusieurs blessés à Garin Dogo dans la région de Diffa (extrême sud-est). C’est dans un communiqué que la commission a indiqué que les auteurs de cette embuscade sont ressortissants d’un pays voisin.

Selon le communiqué de la CENI, le bilan de l’attaque fait état d’un membre de la CENI mort et de quatre blessés légers. Cette embuscade du convoi a également occasionné cinq blessés dont un grièvement du côté des gendarmes escortant le convoi.

Des dégâts matériels importants ont aussi été relevés sur le véhicule de la CENI et les matériels de vote fortement endommagés, ajoute le communiqué qui fait suite à une opération de ratissage et de recherche organisée par les forces de défense et de sécurité aussitôt après l’attaque.

Pour rappel, dans la même matinée du dimanche, un véhicule de la CENI transportant des agents électoraux et du matériel était tombé sur une mine faisant sept morts, dans la région de Tillabéry (ouest).

Ce second tour du scrutin présidentiel est donc entaché par ces attaques qui endeuillent une fois de plus le Niger.

Il est à noter que les Nigériens ont accompli leurs devoirs citoyens, dans toutes les localités du pays. Ce second tour oppose Bazoum Mohamed du PNDS Tarayya, le parti au pouvoir, à l’ancien Président Mahamane Ousmane du RDR Tchandji, de l’opposition. D’ores et déjà les résultats de ces élections sont proclamés à compte-goutte et ceux de bon nombre de communes ont été proclamés. Ce n’est qu’une question d’heures pour la proclamation des résultats globaux de ce scrutin historique pour le pays.

Hamadou Moussa Fatahou pour Niameyinfo.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*