Investissements: milliardaire à 23 ans, Ghislain Awaga veut investir au Niger

Chef d’entreprises précoce et ayant du flair, le jeune togolais de 23 ans, Ghislain Emerice Awaga, est l’une des références du secteur économique togolais et africain. PDG de plusieurs entreprises dont la société anonyme, Global Trade Corporation basée à Lomé, spécialisée dans la « spéculation boursière » et en cours d’implantation dans une vingtaine de pays sur le continent, le jeune Ghislain vise le Niger dans son programme d’expansion.

Jeune et visionnaire, Ghislain Awaga fait partie des jeunes les plus prometteurs de l’Afrique. Parmi ses nombreuses ambitions, figure le fait de lancer le « Global Trade Corporation » dans vingt (20) pays d’Afrique, dont le Niger. Le trader, chef d’entreprises, vise particulièrement les domaines de l’immobilier et de la technologie dans la capitale nigérienne, tout en ayant des opérations « à travers des prises de participation dans les entreprises, les prêts et les garanties »

Installée dans le quartier « Koubia », la société « Global Trade Corporation » offrira l’opportunité à toute personne morale et physique de « diversifier ses sources de revenus à travers le partenariat, l’investissement doté de rémunérations mensuelles, trimestrielles, semestrielles et annuelles ».

Pour son histoire, entrepreneur depuis ses 19 ans, tout n’a pas toujours été facile pour Ghislain Awaga.  Né le 10 octobre 1997, c’est à l’âge de 16 ans qu’il obtient son baccalauréat deuxième partie. Pris par l’enseignement, il continua ses études à ENI (Ecole Normale des Instituteurs) de Notsè (Togo). Une fois cette étape finie en 2017, il eu un présalaire d’un million de FCFA dont la moitié servira à l’ouverture d’un compte Trading, tandis qu’avec l’autre moitié, Ghislain Awaga créera une startup multiservices.

Des décisions qui n’ont pas été très appréciées et perçues comme une déception par ses parents et proches. Notons que le secteur du trading est un secteur méconnu du grand public africain. Mais étant curieux et n’ayant pas peur de prendre des risques, aujourd’hui, Ghislain s’est entouré de jeunes qui l’admirent et le respectent. Très travailleur et à force de sacrifices et de placements judicieux, il fait aujourd’hui la fierté de ses proches et de son pays le Togo.

Ses sacrifices l’ont amené deux (2) années plus tard, à la tête de la G & F Corporation puis de la première école internationale de trading certifiée au Togo. Ghislain Emerice Awaga sera aussi récompensé d’un prix panafricain. Nominé dans la catégorie des Jeunes Opérateurs Economiques, l’observatoire Africain pour la Promotion de la Bonne Gouvernance a décerné au jeune milliardaire de 23 ans le Prix Panafricain du Meilleur Entrepreneur d’Afrique de l’Ouest Francophone. Entretemps, l’investisseur de 23 ans s’est constitué un joli bas de laine et entre dans le cercle fermé des plus jeunes milliardaires du continent.   Ghislain Awaga pressenti pour figurer dans le prestigieux classement Forbes.                                                                                                          

Ne voulant pas garder son savoir-faire pour lui seul, Ghislain donne également quelques formations de jeunes traders, privilégiant les étudiants des universités publiques du Togo. « J’ai été étudiant ; et sans le trading, j’aurais été obligé de prendre des crédits pour réaliser le minimum de mes aspirations », confie-t-il. « Le message que j’aimerais que mon petit parcours véhicule auprès de mes confrères jeunes, c’est qu’il faut essayer et cesser d’avoir peur de tomber. Même si demain, il arrivait que je connaisse des difficultés, et des échecs, je dirai quand même avec fierté que j’ai eu le mérite d’essayer et pour moi c’est cela le plus important » lance-t-il.

Le jeune Ghislain a aussi lancé la Compagnie panafricaine de la finance inclusive (COPAFI) en septembre 2020 doté d’un milliard de Fcfa destiné aux jeunes entreprises. Après avoir lancé son programme de construction de 1000 logements, Ghislain Awaga investit 3 milliards FCFA, dans la création d’une chaîne agroalimentaire à Notsé.

En plus de son riche palmarès, Ghislain est aussi conseiller de banquiers à Lomé. Il détient un gros portefeuille d’investissements, avec de gros clients allant des hommes d’affaires aux officiels du gouvernement de son pays, sans oublier qu’il conseille et coache certains banquiers dans le domaine du trading.

Le jeune milliardaire ne se contente pas pour autant de sa forte fortune, il projette de diversifier ses domaines d’investissement.

Son investissement au Niger sera certainement sans aucun doute une autre de ses réussites, en espérant qu’il fera localement des émules et que d’autres « Ghislain Awaga » made in Niger émergeront sur l’échiquier continental.

Akiné Fatouma pour niameyinfo.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*