Mali : trois casques bleus ivoiriens ont perdu la vie lors d’une attaque djihadiste

Les terroristes ne cessent de semer la terreur dans la région du Sahel. Le mercredi 13 janvier 2021 ces oppresseurs  ont encore mis des familles en deuil.  L’Etat-major général des forces armées de Côte d’Ivoire (FACI) a annoncé dans un communiqué que, trois casques bleus ivoiriens de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations-Unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA) ont été tués et quatre autres ont été blessés lors d’une attaque terroriste à 95 km environ au sud de Tombouctou (Mali).

Pour le moment, selon le chef d’Etat-major général des armées, le général de corps d’armées Lassina Doumbia, « le bilan fait état de trois (03) casques bleus ivoiriens tués et de quatre (04) autres blessés», tout en précisant que « cette attaque terroriste a consisté en l’emploi d’engin explosif improvisé (EEI) par les terroristes au contact duquel un des véhicules blindés a explosé, et de tirs directs ».

Dans le communiqué, tout en assurant que l’ennemi a été repoussé,  le Général Doumbia a rapporté que, « des renforts aériens constitués d’hélicoptères d’attaque et d’aéronefs médicalisés ont été immédiatement déployés sur le terrain en vue de procéder à un ratissage de la zone d’une part, et évacuer les blessés vers les structures médicales, d’autre part »

Pour sa part, le ministre ivoirien de la défense et premier ministre, Hamed Bakayoko a dans un autre communiqué salué « la mémoire de ces soldats ivoiriens tombés au champ d’honneur » et a réaffirmé «  la détermination du gouvernement ivoirien à œuvrer dans le cadre de la MINUSMA à la restauration de la paix et de la stabilité au Mali ».

Il est à noter que les soldats ivoiriens ayant perdus leurs vies lors de cette attaque sont notamment  le sergent-chef Bakayoko Adama du 3ème bataillon d’infanterie, le sergent Guiegui Armand du 1er bataillon d’infanterie et le caporal Bamba Moustapha des forces spéciales.

Akiné Fatouma pour niameyinfo.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*