Les informations qu’il ne fallait pas manquer dans le secteur africain de la comm cette semaine

Chaque fin de semaine, la rédaction vous propose un retour sur les principales informations qui ont marqué le secteur de la communication en Afrique. Au menu cette semaine,  l’intérêt de HBO Max pour le marché africain, la coupure d’internet en Ouganda ou encore le refus de MultiChoice face  aux accusations de monopole en Afrique du Sud.

HBO Max a des vues sur le marché africain

Le service de streaming HBO Max a pour ambition de se lancer en Afrique. Les premières informations évoquent un lancement des opérations en 2021, même si les choses pourraient ne pas se révéler aussi simples. On retiendra que le marché africain du streaming et de la vidéo à la demande attire de plus en plus d’acteurs étrangers.

Les autorités ougandaises coupent l’accès aux réseaux sociaux

En Ouganda, les autorités ont coupé internet la veille des élections avant de rendre les réseaux sociaux inaccessibles. La décision a provoqué un tollé important hors du pays.

MultiChoice dit ne pas se trouver en situation monopolistique en Afrique du Sud

Ces dernières années, la domination de MultiChoice sur le secteur audiovisuel africain a fait couler beaucoup d’encre. Lors d’une audience publique du régulateur du secteur, l’opérateur a déclaré qu’il ne pouvait pas être accusé de monopole sur un marché où Netflix lui livrait une concurrence acharnée en ayant moins de charges.

Côte Ouest Audiovisuel va utiliser une solution d’Orange pour distribuer son contenu

Côte Ouest Audiovisuel a signé un accord de partenariat avec Orange pour utiliser sa solution Media Delivery Boost (MDB) et fournir du contenu à ses partenaires. Le réseau de diffusion de contenu promet une distribution plus rapide du contenu dans des formats de meilleure qualité, sans passer par le satellite.

Sources:

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*