Rachat d’Orange Niger par Telecel RCA : le personnel annonce une grève pour les 20 et 21 août

Le feuilleton Orange Niger, n’a pas fini d’alimenter les débats dans la capitale nigérienne. Après l’épisode « Rimbo », c’est au tour de l’opérateur Niel Télécom, via sa filiale Telecel RCA, de rentrer dans la danse. Une opération de reprise des actifs est annoncée mais n’est visiblement pas du goût des employés de la filiale nigérienne du groupe français. Ces derniers ont déposé un préavis de grève.

Après s’être convenu avec Telecel RCA, des conditions de cession de ses actifs, Orange Niger pensait n’en avoir plus qu’à découdre avec les autorités nigériennes notamment l’ARCEP ainsi que la justice puisque la filiale nigérienne de l’opérateur français s’est mis en protection judiciaire, en février dernier, auprès du Tribunal du Commerce de Niamey, afin de trouver un règlement à l’amiable avec ses créanciers. C’était sans compter avec ses employés qui de toute évidence n’approuve pas le deal sceller entre leur Direction et son repreneur centrafricain.

Ces derniers réclament notamment le versement de primes ainsi que la mise en place d’un plan social qui devrait leur garantir leurs emplois. Des points sur lesquels les délégués du personnel et le board d’Orange Niger ne se sont jusque-là pas entendus. Un préavis de grève a donc été déposé pour les mardi 20 et mercredi 21 aout 2019, afin d’exiger l’application des engagements convenus entre les deux parties. Visiblement le départ d’Orange Niger du pays ne sera pas un long fleuve tranquille.

Les déboires de la filiale nigérienne de la multinationale française Orange, ont démarré en début d’année 2019 après que les services fiscaux lui aient présenté une facture de 22 milliards de FCFA en guise de redressement fiscal. Orange conteste les chiffres et refuse de payer. S’ensuit la fermeture de ses locaux et de longues semaines de tractations, puis le reprise de ses activités. Depuis, les envies de départ de l’opérateur de téléphonie mobile se font de plus en plus grandes avec de fréquentes rumeurs de rachats. Si l’opération de rachat de Télécel RCA, filiale de Niel Télécoms, semble quant à elle, des plus sérieuses, et l’état nigérien, et ses créanciers et bien évidemment, ses employés, veulent y trouver leur compte.

Waliyullah Tajudeen pour Niameyinfo.      

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*