Lutte contre le trafic de drogue : plusieurs suspects interpellés et une importante quantité de cannabis saisie

C’est principalement dans les régions de Tahoua, Dosso et Maradi que cette opération de démantèlement et de saisie a été effectuée par la Police Nationale avec la contribution de l’Office Centrale de Répression du Trafic Illicite de Stupéfiants (OCTRIS).

Le 14 février 2020, dans les localités de konni, région de Tahoua, l’antenne OCTRIS de Konni a reçu 50 briques de cannabis saisies par les éléments des Douanes de poste de contrôle de Yaya/Konni à bord du bus d’une compagnie de transport non mentionnée par le communiqué, qui a quitté Niamey à destination d’Agadez. Pour la poursuite de l’enquête sur instructions du Parquet afin d’aller jusqu’au cerveau de l’opération frauduleuse, l’enquête de voisinage effectuée par l’antenne OCRTIS/Konni a permis d’interpeller le suspect principal qui avait pris la fuite lors de la saisie.

Mise à contribution pour la circonstance, l’antenne OCRTIS d’Agadez a aussi interpellé un deuxième suspect avec 20 briques de cannabis dissimulées dans ses effets qui devaient être acheminés par le premier suspect arrêté à Konni.

 Loin de s’arrêter là, l’OCRTIS/Niamey a poursuivi ses recherches qui l’ont guidé jusqu’à l’interpellation de deux autres fournisseurs de stupéfiants dont l’un a un correspondant à Malanville/Bénin.

Leur mode opératoire consiste à dissimuler la drogue dans des sacs de maïs depuis Bénin pour l’acheminer à Niamey à bord des véhicules.

Ainsi, il ressort du bilan de l’opération que : 70 briques de cannabis ont été saisies et 04 personnes interpellées.

Par ailleurs, dans la région de Dosso c’est 10 briques de cannabis soit 8,645 Kg qui ont été saisi toujours dans un bus d’une compagnie de transport de la place, en provenance de Lomé/Togo, le 17 février 2020. Ce qui a permis interpellation du suspect.

Toujours OCTRIS mais cette fois dans la région de Maradi

Une saisine de 75 briques de cannabis soit 64,420 kg dans une boutique sise au quartier Bouzou Zambadi, le 22 février 2020 suivie d’une interpellation.

« La drogue a été envoyée à partir de Mallanville/Bénin et dissimulée dans des sacs de farine » apprend-on.

Lors de la visite à la Direction Régionale de la Police Nationale (DRPN) pour constater la quantité de la drogue saisie, un témoignage officiel de satisfaction a été décerné aux éléments de ladite antenne par le Gouverneur de la région de Maradi, après avoir encouragé et félicité la Police Nationale par le biais de l’OCRTIS, pour service rendu à la région.

Danguida Almoustapha pour Niameyinfo.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*