La Ville de Niamey bénéficie de 20 milliards de FCFA pour une 3ème usine de traitement d’eau

La coopération néerlandaise vient d’octroyer un don de 30 millions d’euro soit environ 20 milliards de F Cfa comme contribution pour le financement du projet en eau potable pour la ville de Niamey. La signature de cette convention a été faite le jeudi 13 février 2020 entre les deux parties. C’était en  présence du Ministre nigérien  des finances Mahamadou Diop, de l’Ambassadeur des Pays-Bas, Jolke Folkert Oppewal et plusieurs autres invités.    

Dans son intervention Mahamadou Diop à remercier au nom du gouvernement et du peuple nigérien la coopération néerlandaise pour cet appui afin de  subvenir aux besoins des populations de Niamey en eau potable. Le financement permettra de construire une troisième usine de traitement d’eau dans la capitale nigérienne.

« Dans le cadre de l’amélioration de la couverture en eau potable, le gouvernement a sollicité et obtenu le concours des Pays-Bas pour le financement du projet à travers la troisième usine de traitement d’eau de Niamey. La coopération néerlandaise apporte ainsi un don de 30 millions d’euros soit environ 20 milliards de f cfa  comme contribution au  financement  du projet. A travers la signature de cet accord de don, je réaffirme mon engagement, du gouvernement du Niger et notre détermination à atteindre les objectifs assignés au projet d’extension du réseau d’eau potable de Niamey » souligne le Ministre des finances.

Pour Jolke Folkert Oppewal, Ambassadeur des Pays-Bas, cette contribution pour le financement de ce projet n’est pas une première au Niger. « C’est une contribution qui fait suite à une précédente que les Pays-Bas ont fait à Goudel IV. Je voulais féliciter le gouvernement et les institutions responsables pour leur vision. Je pense assez exceptionnel de voir que déjà 2016-2019 on a développé le plan pour l’approvisionnement de l’eau potable à Niamey,  une ville est en train de grandir alors il y’a toujours plus de population qui habite à Niamey»

Le Niger est un pays sahélien aux ressources en eaux rares. L’accès à l’eau potable constitue une véritable problématique pour le peuple nigérien. Par la présente convention, au moins 450 milles habitants seront subventionnés en eau potable.

Mina Abda (stagiaire) pour niameyinfo.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*