Assemblée Générale : les professionnels de l’engrais se formalisent pour booster le secteur agricole

L’Association Nigérienne des Importateurs et Distributeurs d’Engrais (ANIDE) a tenu ce jeudi 08 août, sa toute première assemblée générale avec pour principale mission, la mise en place d’un bureau national.

Aboutissement d’un processus conduit par le gouvernement nigérien à travers le ministère de l’Agriculture accompagné par ses partenaires, le Millenium Challenge Corporation (MCC) et le Millenium Challenge Account- Niger (MCA-Niger), la mise en place de ce bureau, contribuera à une implication plus poussée du secteur privé dans la maitrise du circuit d’approvisionnement et sa mise à disposition effective aux agriculteurs. Le secteur des engrais est piloté jusqu’à ce jour par une société publique, CAIMAN (Centrale d’achats d’intrants et de matériels agricoles du Niger) qui fournit des engrais subventionnés aux producteurs. 

Engagées dans une vaste réforme du secteur de l’engrais au Niger, les autorités nigériennes, ont jugé de la nécessité d’impliquer tous les acteurs. C’est dans cette optique qu’elle a procédé à un recensement à l’échelle nationale de tous les professionnels privés du secteur de l’engrais. Leurs activités étaient jusque-là, disparates, informelles et non régulées. La nécessité de mettre sur pied une association s’est fait alors ressentie. Le processus a alors été lancé sous l’égide du Ministère de l’agriculture épaulé par le MCA-Niger le Centre international pour le développement des engrais (IFDC)et a abouti à la création dans un premier temps des bureaux régionaux puis d’un bureau national provisoire.

L’Assemblée générale tenue ce jour en présence des 24 délégués des huit (8) régions du pays, visait donc à doter l’ANIDE d’un bureau national exécutif investi de plein de pouvoir de fourniture et d’approvisionnement d’engrais. Les travaux de cette assise ont été lancés à la Chambre de commerce et d’industrie du Niger (CCIN), par le Ministre d’Etat, Ministre de l’Agriculture et de l’Elevage, Albadé Abouba qui indique que « le gouvernement veut que l’approvisionnement et la distribution soient assurés par un secteur privé rénové, performant afin que cela soit concurrentiel et accessible aux professionnels agricoles, ». Avec lui, le Directeur Général du MCA-Niger, Mamane Annou et la responsable pays du MCC, Kristin Penn. La volonté commune de ces principaux acteurs est d’aboutir à travers l’ANIDE à la fourniture d’engrais de qualité, en temps à un prix raisonnable aux producteurs à travers tout le pays. Finalité : booster la productivité agricole et parvenir à une autosuffisance alimentaire, vœu cher aux premiers responsables du pays.

Waliyullah Tajudeen pour Niameyinfo.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*