Niger/ Signature de Convention : le WAMMA 7 compte désormais deux importants partenaires

Pour marquer son engagement indéniable à la promotion des activités culturelles et artistiques, le ministre de la culture, du tourisme et de l’artisanat, et l’Agence Nationale de l’Economie des Conférences (ANEC) ont procédé, le mardi 4 mai 2021 à la signature d’une convention de partenariat avec le comité d’organisation de la 7ème édition du festival West Africain Music and Movie Africain Awards (Wamma). Cette signature pour le ministre en charge de la culture est la matérialisation de son accord pour parrainer et mobiliser les artistes nigériens pour leur implication totale à la 7ème édition de ce grand festival ouest africain.

Avant de procéder à l’acte symbolique, Mohamed Hamid, ministre de la culture, du tourisme et de l’artisanat, a, au cours de son intervention souligné que le Wamma ou concours de musique et cinéma en Afrique de l’Ouest est « une rencontre tournante du nord du Nigeria entre acteurs, réalisateurs et promoteurs d’industries africaines de promotion de la musique, du cinéma et des arts. « Le choix du Niger pour abriter cette 7ème édition de Wamma est une récompense pour les acteurs nigériens qui ont montré leurs talents aux éditions antérieures ».

Dans la même lancée, le ministre Mohamed Hamid a aussi rappelé les nombreuses victoires des talents nigériens lors de la précédente édition du festival, notamment les 18 prix sur les 30 prix. « Ce qui a permis de faire la visibilité du pays. À l’occasion de cet événement, près de mille (1000) participants vont venir de 13 pays de la sous région. Ce qui va aider les hôteliers et les artisans à booster leurs chiffres d’affaires. Il y aura également la participation des grands artistes sénégalais, maliens et du Congo Brazzaville », précise Mohamed Hamid avant d’ajouter que « le festival Wamma est une bonne chose car il permet d’unir nos artistes, nos acteurs et nous allons toujours encourager ces genres événements ».

Pour sa part, Mohamed Saidil Moctar, directeur général de l’ANEC, a fait savoir que le rôle de l’agence est d’amener des événements au Niger. « Ce festival qui sera désormais régulier et périodique pour notre pays peut être une source d’attraction du monde mais également une source de revenus et de création d’emplois pour notre pays », souligne-t-il. Mohamed Saidil Moctar réitère aussi l’engagement de son agence à mettre à la disposition du comité d’organisation « la salle plénière du palais des congrès pour la soirée des Awards et organiser une visite guidée au Centre International de Conférences Mahatma Gandhi ».

Quant-au promoteur du festival Wamma, Abdoul Kadri Abdourahaman promets que « le comité d’organisation de la 7ème édition du Wamma s’engage entre autres à assurer la visibilité des institutions nigériennes partenaires, à permettre l’utilisation et à donner l’accès au ministère et à l’ANEC à toutes les données de l’événement ».

Akiné Fatouma pour niameyinfo.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.