Niger : Niamey accueille la 7ème édition du festival “West African Music and Movie Awards”

La Maison de la Presse de Niamey a servi de cadre le jeudi 25 mars 2021, au lancement officiel de la 7ème édition du festival “West African Music and Movie Awards (WAMMA)”, qu’accueille le Niger au mois de juin prochain. Ce festival de la musique et du cinéma de l’Afrique de l’ouest est le premier évènement qui révèle la créativité et les talents de l’Afrique du Nord et de l’Ouest. Placé sous le thème « Paix durable et prévention de la violence récurrente par l’Art créatif », cette édition est la première qui se déroule dans un pays autre que le Nigéria qui l’organise depuis 2013.

Le lancement en grande pompe de ce festival a été marqué par la présence du DG de l’Agence Nationale de l’économie des Conférences (ANEC), du représentant du Ministre de la Renaissance Culturelle du Niger et plusieurs artistes et professionnels du cinéma et de la musique locaux et d’ailleurs.

Le festival Wamma Awards est une rencontre des acteurs, réalisateurs et promoteurs des industries Africaine des productions musicales, cinématographiques et artistiques. A cet effet, il expose la créativité et les richesses culturelles des régions et honore l’excellence avec pour contribuer à la lutte contre l’extrémisme violent, car elle cultive le civisme soutient la paix à travers les métiers d’art et promeut l’éducation et la planification familiale.

A sa prise de parole en cette occasion le Promoteur de ce festival Abdulkadir Abdulrahman, après des remerciements à l’égard des participants à cet évènement, a expliqué le concept de l’évènement WAMMA AWARDS et a expliqué le choix du Niger pour l’accueil de cette édition.

« Ce festival est un évènement grandiose que nous organisons pour les artistes africains, depuis 2013 au Nigéria. Nombreux étaient les artistes nigériens qui ont participé à la dernière édition et ont remporté plusieurs trophée », a-t-il souligné.

« Nous avons choisi le Niger cette année parce que le pays a plusieurs potentialités culturelles qui ne sont pas à négligé. Le thème « Paix durable et prévention de la violence récurrente par l’Art créatif » a été choisi eu égard à la situation sécuritaire qui prévaut dans cette zone de l’Afrique », a-t-il soutenu.

Dans son intervention au cours du lancement de ce festival, le Directeur du développement et de la promotion de l’Agence Nationale de l’économie des Conférences (ANEC), a remercié les organisateurs de ce festival pour avoir choisi le Niger qui abritera cette 7ème édition et a encouragé les artistes nigériens à plus d’initiative et de créativité.

« Notre agence a pour but de contribuer à la promotion de la destination du Niger. C’est pourquoi nous n’avons pas hésité à accompagner les organisateurs du festival du WAMMA qui nous ont approchés. Les hommes de la culture sont les meilleurs ambassadeurs de la destination du pays, c’est pour cette raison que nous soutenons cette initiative, pour que cette édition soit nigérienne et ferons en sorte que ce festival soit implanté et qu’il puisse se tenir de manière régulière au Niger. J’encourage à cet effet les artistes nigériens à innover et accueillir ce type d’évènement pour qu’on puisse mettre en valeur les talents nigériens» a-t-il déclaré.

Pour sa part le représentant du Ministre de la Culture, M. Harouna Niandou a encouragé les promoteurs de ce festival et a réaffirmé le soutien du Ministre pour la tenue de ce festival. « La culture est une partie du moteur de développement d’un pays, celle du Niger foisonne. C’est pourquoi nous encourageons les artistes musiciens et cinéastes à produire davantage afin de faire la promotion de cette culture. Ce festival est une richesse dans la mesure où il rassemble plusieurs nationalités africaines, nous devons donc promouvoir ce festival » a-t-il soutenu.  

Quant au chargé du marketing du festival, Yaya Ahmadou il a, après des vifs remerciements aux autorités nigériennes, rappelé les objectifs attendus de cette 7ème édition. « La plateforme WAMMA AWARDS a pour objectifs de contribuer à la stabilisation de la jeunesse à travers des opportunités d’activités génératrices de revenus, la création d’emploi et la culture de la paix. Elle contribue ainsi aux efforts de l’Etat dans la sauvegarde, la promotion de la culture, la transformation sociale, la rénovation urbaine, la paix et le développement », a-t-il souligné.

Le président du Jury de cette 7ème édition du WAMA a fait savoir que plusieurs artistes nigériens et africains ont postulé à ce festival. « Il a été 40 catégories de nominés par le jury, une présélection en aout dernier a permis de retenir 20 postulants par catégorie. Des critères de sélection de nominés ont été élaborés en janvier dernier à Lagos au Nigéria par le comité d’organisation de ce festival », a-t-il dit.

L’artiste Yacouba Moumouni dit Denké-Denké présent pour la circonstance a pour sa part, rappelé que le festival est un évènement grandiose. « J’ai participé l’année dernière à la 6ème édition du WAMA et j’ai remporté un trophée. Je suis à mesure de vous dire que c’est le meilleur festival pour l’Afrique. Et l’accueillir au Niger est un honneur », a souligné l’artiste.

Au cours cette cérémonie de lancement de ce 7ème festival pour l’Afrique au Niger, plusieurs autorités et artistes nigériens du domaine de la culture se sont prononcés. Ainsi dans les prochains mois plusieurs candidats et nominés vont concourir pour des trophées et à offrir un spectacle digne de l’industrie culturelle africaine.

Hamadou Moussa Fatahou pour Niameyinfo.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.