Lutte contre le terrorisme : 500 soldats tchadiens débarquent au Niger fin mars

Près de 500 soldats tchadiens s’apprêtent à venir à Niamey d’ici fin du mois de mars pour lutter contre les multitudes attaques terroristes qui se produisent dans la zone des trois frontaliers située entre le Niger, le Mali, et le Burkina Faso. L’envoi de ce bataillon a été confirmé par le ministre tchadien de la défense, Mahamat Abali Salah au sortir de la troisième réunion de suivi  du sommet de Pau qui s’est tenue le 13 mars dernier à la présidence de la République à N’Djamena, en présence de l’envoyé spécial de la France pour le Sahel, M. Christophe Bigot.

Selon le ministre tchadien de la défense, Mahamat Abali Salah, le Tchad a pris du temps pour préparer ce nouveau bataillon pour ne pas vider la zone frontalière avec la Lybie  « le Tchad avait le bataillon au niveau de la frontière avec la Lybie. On ne peut pas vider la zone essentielle qui est la frontière avec la Lybie. On a pris ce temps pour constituer un deuxième bataillon qui doit faire le déplacement d’ici fin du moins mars sur le plan matériel et humain, le bataillon est prêt » explique le ministre tchadien de la défense.

Cette convention d’appui dans  la lutte contre le terrorisme au Sahel a été signée suite à des négociations entre le Tchad et la France. L’envoyé spécial de la France pour le sahel M. Christophe Bigot a pour  sa part assuré que son pays  va appuyer le Tchad pour que les besoins de ce dernier puissent être couverts « je ne veux pas trop entrer dans les détails mais cette aide  qui peut être aussi bien financière qu’opérationnelle ou technique, l’essentiel est que les besoins tchadiens aient pu être couverts et que la volonté du président Deby puisse se traduire pour une action menée par la force conjointe du G5 dans cette zone des trois frontièrse » confie M. Bigot.

Christophe Bigot, a rappelé que d’autres partenaires aident la force conjointe du G5 Sahel tel que l’Union Européenne qui finance des équipements comme des véhicules blindés. 80% de ces équipements aurait déjà été livrés.

Mina Abda (stagiaire) pour Niameyinfo.                                          

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*