Le Niger et le Nigeria ont profité du boom des importations de sésame de la Chine

Le Niger et le Nigeria ont été les grands gagnants du boom des importations chinoises de sésame sur la période octobre-avril 2020/21. A 675 917 tonnes, les importations ont grimpé de 47% par rapport à la même période en 2019/20.

Les exportations cumulées du Niger et du Nigeria  vers  Pékin ont quasiment doublé  pour atteindre 192 985 tonnes, soit près de 30% des importations totales de la Chine, montrent les statistiques communiquées par le spécialiste n’kalô. Le Burkina Faso et le Togo font aussi partis des bénéficiaires. Avec  94 466 tonnes exportées, en hausse de 42%, les deux pays se placent à la troisième place des fournisseurs de Pékin après le Niger/Nigeria et le Soudan (120 554 tonnes).

Si le marché chinois se porte bien, en revanche le marché européen et surtout japonais est en baisse. Toujours selon n’kalô, les importations de sésame au Japon ont chuté de 19% sur la période octobre-mars 2020/21 à 76 902 tonnes  avec une forte baisse  des importations depuis le Nigéria,  le Burkina Faso et le Mozambique en faveur du Paraguay et de la Tanzanie. En Europe, elles reculent de 6% à 60 104 tonnes avec un forte chute de l’Inde (-22 170 tonnes) partiellement compensée par la Turquie, dont les exportations ont été multipliées par près de 4, les pays d’Amérique du Sud et dans une moindre mesure les pays d’Afrique, en particulier le Nigeria (+24%).

Sources:

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*