Fin de la 47ème session du CMAE OCI : Le Ministre Kalla Ankourao sensibilise sur l’amalgame Islam et terrorisme

La fin des travaux de la 47ème session du Conseil des Ministres de l’Organisation de la Coopération International(OCI) a été sanctionnée par une conférence de presse animée, dans l’après-midi de ce samedi 28 novembre 2020, par le Ministre nigérien des affaires étrangères Kalla Ankourao en présence du secrétaire général sortant de l’Organisation de la Coopération Islamique pour sensibiliser et informer sur l’amalgame entre l’islam et le terrorisme.

Dans son intervention liminaire le Ministre Kalla Ankourao a insisté sur la tolérance, la paix et la coexistence pacifique dans la communauté musulmane contrairement à ce qui se dit dans les médias surtout internationaux.

‘’Les journaux sont ultra minoritaires et font des caricatures, et dans certains milieux, on n’a souvent tendance à confondre l’islam avec le terrorisme, mais de moins de moins ce sont les mêmes presses qui relèvent que 80% des victimes du terrorisme au niveau international sont les musulmans et par conséquent le terrorisme ne peut pas être, comme certains milieux veulent le faire croire comme une affaire de l’islam’’ a-t-il déclaré.

Le Ministre Kalla de souligner qu’en général ‘’ces questions sont issues d’un débat difficile, et nous sommes sereins’’ avant d’indiquer que ‘’la Oumma Islamique sait que l’islam est par essence tolérant et si le prophète (SAW) nous indique que l’islam c’est la tolérance, ça veut dire que tout musulman qui croit au coran et aux hadiths doit observer la tolérance’’.

Le Ministre nigérien de faire savoir qu’ils sont entrain de prendre des mesures afin de sensibiliser le monde entier sur le distinguo entre l’islam, qui est une religion de paix, de tolérance et qui considère même que le suicide est un péché, et le terrorisme’’.

En effet, a-t-il ajouté que ‘’cela touche les musulmans, mais c’est le travail de formation, d’éducation et de sensibilisation qui va mettre fin à cet amalgame et que dans le monde musulman qu’il y ait de moins en moins des gens qui puissent être tentés par le terrorisme’’.

‘’Une fois qu’il n’y aura plus de terrorisme, l’amalgame va cesser de lui-même’’ a soutenu le Ministre Kamlla qui a précisé que c’est dans ces deux directions qu’ils ont décidé ‘’d’agir et faire la sensibilisation et la formation aux populations à tous les nivaux, principalement au niveau des prêches et des imams’’.

Notons que ces assises ont été sanctionnées par des résolutions et des recommandations dans un document intitulé la déclaration de Niamey.

Sources:

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*