Congrès du parti UNE MARTABA : Cheick Boureima Abdou Daouda, candidat à la Présidentielle pour un « Niger radieux »

Le Centre Culturel Oumarou Ganda a servi de cadre au congrès d’investiture du parti UDSR Martaba rebaptisé Union des Nigériens Engagés (UNE) Martaba, le samedi 31 octobre 2020.  Cette assise, des ulémas religieux du Niger, première du genre, a investi Cheick Boureima Abdou Daouda, Conseiller à la présidence du Niger, Imam de la mosquée de l’Université Abdou Moumouni de Niame, candidat à l’élection présidentielle. La cérémonie a été marqué par la présence les représentants des partis Alhouhdahouda et Karama. 

Le ton de la cérémonie consacrée à l’entrée sur la scène politique des ulémas religieux du Niger a été donné par une Fatiha et des prières sur le pays. Les allocutions qui s’en sont suivies étaient axées sur la politique nigérienne et la nécessité pour les leaders religieux d’un pays  musulman à plus de 90%, de s’intéresser à la vie politique du pays. Avant de faire place au discours du président investi: Cheick Boureima Abdou Daouda.

Le président du parti UNE Martaba, Boureima Abdou Bagué, dans son allocution a fait l’historique de son parti et révélé l’importance de l’entrée sur la scène politique, des leaders religieux. «La journée d’aujourd’hui marque assurément un tournant décisif dans la vie du parti Martaba. Cette rencontre est la volonté de nombreuses associations, pour apporter un souffle nouveau au Niger. Le programme politique de notre candidat Cheikh Boureima Abdou Daouda vise a apporté un changement dans la politique nigérienne. Les grands actes de société et de civilisation qu’il nous proposera n’a pas leurs pareils au Niger. Nous attendons l’ouverture de la campagne électorale pour franchir le pas dans la politique », a souligné Cheick Boureima Abdou Bagué avant de demander un standing ovation aux congressistes pour le Cheick. 

Ce fut ensuite au président du parti Alhoudahouda, Malick Amadou de faire des témoignages et donner des encouragements « nous encourageons Cheick Boureima dans son initiative. Les prêches ne sont pas les seules facteurs pour un changement et une prise de conscience des Nigériens, la politique aussi occupe une place de choix dans l’atteinte de l’objectif que vous visez, dans le contexte démocratique. Votre programme chargé sera sans nul doute bénéfique pour les Nigériens » a déclaré Malick Amadou.

A sa prise de parole, le tout nouveau président investi, à la présidence du parti UNE  Martaba s’est réjoui des allocutions et encouragements de ces pairs. Il a par ailleurs édifié les congressistes sur ses ambitions politiques et sa vision pour un Niger radieux. 

« Ce jour est un jour historique pour la politique nigérienne parceque c’est la première fois qu’un Imam se porte candidat à la présidence de notre pays. Mon ambition est née de la volonté de faire sortir le pays du  bourbier dans lequel il est enfoncé. Nous voudrions rompre avec la politique classique qui se résume à bombarder le peuple de longs et beaux discours mais agir pour faire en sorte que la société nigérienne comprenne la démarche démocratique », a-il affirmé. 

« Notre programme se base sur huit axes à savoir: l’unité, la sécurité, la justice, la liberté, l’éducation, l’agriculture, l’élevage, le développement économique. Notre programme mettra l’accent sur l’individu. C’est à dire l’être humain plutôt que sur les textes et les infrastructures car un pays ne peut être construit sans des individus bien éduqués, bien formés, bien orientés ayant des principes et valeurs à respecter », a-t-il déclaré.

« Il s’agira de s’attaquer aux grands maux tels que la corruption, l’injuste, la dépravation des mœurs, de l’impunité… qui minent le pays. Nous sommes prêts à travailler avec  tous ceux qui souhaitent le faire avec nous, au niveau national et international, pour le développement de notre cher pays le Niger. Ce parti est un parti d’alternative pour le changement du Niger est  ouvert à tous les nigériens de tous les secteurs confondus » a-t-il précisé.

Enfin, Cheikh Boureima Abdou Daouda a lancé un vibrant appel à l’ensemble des nigériens pour  joindre leurs causes, celle de la nouvelle formation politique qu’il propose dans son riche programme politique pour un Niger meilleur. Afin que le pays puisse à nouveau rayonner,  et que son avancée vers le développement dans l’innovation puisse être possible.

Hamadou Moussa Fatahou pour Niameyinfo.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*