Electricité : le Niger doit une grosse facture au Nigeria qui le menace de blackout

Le ravitaillement en électricité entre le Nigeria et ses voisins risque de connaitre une triste fin pour raison d’impayés. Selon la Commission nigériane de réglementation de l’électricité (NERC), ces trois consommateurs que sont le Niger, le Benin et le Togo, doivent une gigantesque somme d’argent au géant de l’économie africaine, ces derniers peinent à honorer leurs engagements, le Nigeria réclame ses dus en menaçant de mettre un terme à la fourniture.

Cette dette est estimée à 29,97 milliards de nairas selon la NERC que la société d’énergie du Niger et la Communauté électrique du Bénin (CEB), une société commune au Togo et au Bénin doivent verser car les caisses de la NERC agonisent, elle a grand besoin de cet argent pour assurer la continuité du service. Pour cela « le gouvernement nigérian a continué à engager les gouvernements des pays voisins bénéficiant de l’offre d’exportation pour assurer les paiements en temps opportun pour l’électricité achetée au Nigeria », indique le rapport de NERC qui souligne également « Une facture totale de 179,66 milliards de nairas a été émise aux sociétés de distribution d’électricité pour l’énergie reçue du Nigerian Bulk Electricity Trading Plc et pour les frais de service de l’opérateur du marché au troisième trimestre, mais seulement une somme de 58,81 milliards de nairas a été réglée ».

On se rappelle la WAPCO (West african gas pipeline company limited), un opérateur de gazoduc ouest africain, qui a indiqué tout récemment qu’elle allait reprendre son approvisionnement en gaz naturel du Nigeria à ses clients béninois, ghanéen et togolais.

Si la tendance actuelle se maintient, le Togo, le Bénin le Niger vont devoir chercher un autre fournisseur.

Danguida Almoustapha (DR)

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*