COVID-19 : les jeunes médecins du Niger se mettent volontairement à la disposition du gouvernement

L’association des jeunes médecins du Niger (AJMN), a rendu public une déclaration de presse ce lundi 23 mars 2020 relative à la crise sanitaire que traversent les pays du monde.

Notre pays traverse depuis quelques jours à l’instar de la communauté internationale une crise sanitaire qui crée la psychose et la panique à l’échelle mondiale.  La maladie à coronavirus 2019 (COVID19), cet ennemi terrible, invisible, qui, en moins de 3 mois, touche   plus de 153 pays, environs 75% du monde dont plus de 30 pays sont affectés en Afrique parmi lesquels le nôtre, qui a enregistré son premier cas le jeudi 19 Mars puis le deuxième le samedi 21 Mars 2020.

Cette pandémie est une urgence sanitaire et sociale face à laquelle nous rappelons le propos du Président de la République Son Excellence M.ISSOUFOU MAHAMADOU, que je cite « même les plus   puissants sont impuissants, désarmés. Leurs systèmes de santé, notamment leur capacité de réanimation, sont débordés. » Fin de citation.

 A titre illustratif, il y a à peine un mois, soit le 28 février, L’Italie était à 3 cas seulement. Le 16 Mars ils sont passés à 27.980. A la date d’hier, ils sont à plus de 59.138cas et à plus de 5.476 décès. Pourtant, notre système de santé est très faible comparer à ce dernier.

 Dans le cadre d’une action concertée, le Bureau Exécutif National de l’Association des Jeunes Médecins du Niger s’est donné la mission d’approcher et de collaborer avec les autorités sanitaires et toutes les institutions nationales et internationales intervenant dans le secteur de la santé afin d’apporter volontairement sa contribution.

Pour éradiquer ce fléau notre association qui compte plus de mille (1000) médecins toutes spécialités confondues et sur toute l’étendue du territoire dont la majorité est sans emploi, est disponible pour toute action nécessaire.

Saluons déjà l’effort consenti par le gouvernent notamment les mesures prises pour circonscrire cette maladie et le dispositif de sa prise en charge.

En tant que médecins, notre devoir envers les autorités est de déférer à leur réquisition en matière d’urgence sanitaire ou toute autre catastrophe naturelle.

Et envers nos communautés est de connaitre, faire connaitre et respecter les règlements sanitaires par les populations.

Chers concitoyens la discipline à sauver la Chine, faisons autant.

Respectons les principales mesures de prévention notamment :

Laver fréquemment les mains à l’eau et au savon ou au gel hydro alcoolisé ;

Tousser ou éternuer dans son coude ou dans un mouchoir jetable à usage unique ;

Eviter les poignées des mains ;

Eviter les rassemblements et limiter les déplacements et les contacts (mettons une distance d’au moins 1m entre nous)

Accepter le confinement

Contacter au besoin et pour toute autre information sur cette maladie le SAMU-Niger

De ce fait nous invitons toute la population au respect strict de toutes les mesures prises et de collaborer avec les autorités sanitaires pour juguler ce fléau.

Demande à toutes et à tous, à plus de retenue car face à cette situation la communication est très sensible et rappelle que seules les autorités sanitaires sont habilitées à communiquer.

L’AJMN profite de cette occasion pour demander aux autorités de donner les moyens nécessaires aux personnels soignants et prendre des dispositions adéquates pour leur sécurité aux soins et surtout de penser au renforcement de notre système de santé qui souffre aujourd’hui d’un manque crucial de ressources humaines en santé.

Rendons un hommage mérité aux personnels soignants du monde entier pour leur bravoure et détermination face à cette pandémie.

Ces derniers sont en ce moment aux fronts comme des soldats en temps de guerre. Ils risquent leur vie et celle de leur famille pour sauver des vies.

Enfin, les jeunes médecins du Niger réaffirment leur disponibilité à travailler volontairement pour toute action de prévention et de prise en charge.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*