Communication Gouvernementale du Ministre Camerounais de l’information…

Les prouesses de Issa Tchiroma le Ministre camerounais de l’information, il dépasse Gobbels le propagandiste d’Hitler…

« Mr Cabral Libi je vais vous dire quelque-chose, vous savez le président de la république son excellence Mr Paul Biya est partout, lorsque vous dites dans les réseau sociaux qu’il est absent ça me fait rire, sachez que le président Paul Biya est avec nos troupes à l’extrême-nord, sachez que le président Paul biya est au côté des rescapés d’Eseka, le président Paul Biya est à Genève, il est au palais d’Etoudi, il est dans le même temps au côté des étudiants Camerounais, Mr Cabral c’est pour vous dire que le président Paul Biya est comme Dieu en fait j’irais un peu plus loin dans ma démarche le président Paul Biya est Dieu.

Donc quand les réseau sociaux oui les réseaux sociaux parlent en mal du Cameroun le président Paul Biya est au Courant car il est aussi sur les réseaux sociaux, laissez moi vous dire encore quelque-chose, est-ce que vous Savez que ce sont les réseaux sociaux qui ont coupé la route Yaounde-Douala?

Est-ce que vous savez que c’est les réseaux sociaux qui ont fait dérailler le train à Eseka? Ça vous ne le saviez pas! Est-ce que vous savez aussi que c’est les réseaux sociaux qui coupent régulièrement et de façon intempestive l’électricité et l’eau dans ce pays?

C’est les réseaux sociaux qui se cachent derrière BOKO HARAM, ça aussi vous ne le saviez pas. Sachez que sous hautes instructions du chef de l’état président de la république son excellence Mr Paul Biya, le gouvernement sera désormais sur les réseaux sociaux ceci de manière permanente à travers un Ministère en Charge des réseaux sociaux car vous voulez déstabiliser ce pays à travers les réseaux sociaux et la personnalité en charge de ce Ministère est Mr DANIEL CLAUDE ABATE que vous connaissez très bien, brillant manager Titulaire d’un MBA (Master of Business Administration) de la très Brillante LONDON UNIVERSITY.

Oui Alain laissez Mr Armand Okol poser sa question, Mr Armand Okol je suis à vous! »

Source

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*