Le projet Connexion Ferroviaire Kano-Katsina-Jibiya-Maradi au cœur d’une réunion préparatoire des Ministres des transports du Niger et du Nigeria

Dans le cadre de la mise en œuvre du projet de connexion ferroviaire Kano-Katsina-Jibiya-Maradi, le Ministre des Transports, Mahamadou Karidio, a présidé à Niamey le mercredi 21 Octobre 2020, la réunion préparatoire des ministres des Transports du Niger et du  Nigeria. Une fois terminé, ce projet ferroviaire augmentera davantage les échanges commerciaux entre les deux pays frontaliers, et permettra de propulser l’intégration sous régionale. En présence de Chibuike Rotimi Ameachi,  Ministre des Transports du Nigéria, cette séance de travail a consisté pour les deux délégations, à étudier tous les contours de dudit projet.

Le Niger et le Nigeria partagent une frontière de près de 1500 kilomètres et entretiennent des relations d’amitié et de coopération. C’est pourquoi dans son allocution, le Ministre nigérien des transports, Mahamadou Karidio a noté que « le renforcement des relations entre nos deux pays est possible par le développement des infrastructures de transports modernes et appropriés. En effet, le chemin de fer est un mode de transport de masse, à moindre coût, respectueux de l’environnement et indispensable pour le développement des industries lourdes ». Il s’agit selon lui « d’un excellent système de déplacement, utilisé pour relier les ports mouillés des pays à façade maritime comme le Nigeria aux ports secs des pays sans littoral comme le nôtre ».

Pour sa part le ministre des transports de la République fédérale du Nigeria, Chibuike Rotimi Ameachi et  Rabiu Akawu, Ambassadeur, Secrétaire Général de la Commission mixte Nigéro-Nigériane de Coopération, ont évoqué l’importance de ce projet pour les deux pays. Pour les autorités nigérianes ce projet a été défini comme prioritaire. Ainsi donc, le Niger et le Nigeria ont réaffirmé leur volonté de conjuguer leurs efforts pour une mise en œuvre coordonnée et concertée du projet Kano-Katsina-Jibiya-Maradi.

 A la fin de ces échanges, les deux pays ont convenu à travers un communiqué final , « de prendre des mesures nécessaires pour accélérer la mise en œuvre du projet de connexion ferroviaire Kano-Katsina-Jibiya-Maradi ; d’harmoniser les normes et standards en matière de construction et d’exploitation des infrastructures de transport ferroviaire ; partager entre les deux pays les informations relatives à l’exécution du projet de connexion ferroviaire Kano-Katsina-Jibiya-Maradi et enfin de mettre en place un comité de concertation d’experts entre les deux pays en vue d’examiner toutes les questions relatives à l’exécution du projet de connexion ferroviaire ».

Fatouma Akiné pour niameyinfo.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*