Préservation et valorisation des traditions orales africaines : le REPATO pour œuvrer à une synergie d’actions

Dans ses efforts pour collecter, préserver et valoriser la mémoire culturelle basée sur l’oralité, la Commission de l’Union Africaine (UA) vient de se doter d’un instrument fédérateur. Par le biais du Centre d’Etudes Linguistiques et Historiques par Tradition Orale (CELHTO), son bureau spécialisé basé à Niamey (Niger),  un Réseau panafricain pour la Tradition Orale (REPATO) a été mis sur pied en ce mois de septembre. Il sera dirigé par le Congolais, Pr Manda Tchebwa Antoine par ailleurs Directeur du CICIBA (Centre international des civilisations bantoues).

Au terme d’un atelier virtuel organisé le 15 septembre et présidé depuis Niamey par Komi N’kegbe Foga Tublu, Coordonnateur du Centre d’Etudes linguistiques  et historiques par traditions orales (CELHTO), un bureau spécialisé de l’Union Africaine, un Réseau Panafricain pour la Tradition Orale (REPATO) a vu le jour. A sa tête, a été porté un Comité de Direction provisoire de deux ans présidé par le Congolais le Pr Manda Tchebwa Antoine.

Cette initiative est née d’un constat. En effet, malgré l’existence d’institutions régionales ou internationales et des laboratoires de chercheurs œuvrant dans la dynamique de collecte, de préservation et de valorisation de la tradition orale africaine, ces différents efforts restent encore morcelés et les résultats très peu visibles à l’échelle du continent africain. “Le constat qu’il manque un cadre de concertation et une synergie d’actions entre les différents acteurs des traditions orales africaines “, précise Komi N’kegbe Foga Tublu, Coordonnateur du CELHTO.

Ce sont ces manquements qu’entend solutionner le REPATO. Il s’agira pour le nouvel instrument de l’UA entre autres, de mettre en place une plateforme de partage d’informations sur les traditions orales africaines ; mettre en place et actualiser régulièrement une base de données des experts africains et africanistes sur les traditions orales ; harmoniser les efforts et les stratégies de ses membres en matière de promotion de la renaissance culturelle africaine par les traditions orales ; œuvrer à la mobilisation des ressources nécessaires à son fonctionnement ; mener un plaidoyer pour la renaissance culturelle africaine ; travailler en étroite collaboration avec les réseaux et organisations sous régionales ou régionales ayant les mêmes buts pour la réalisation des objectifs de la renaissance culturelle africaine par la mise en œuvre de l’Agenda 2063 de l’Union Africaine ; Renforcer la diffusion des résultats de la recherche sur les cultures et traditions orales africaines ; Développer l’éducation aux traditions orales et/ou par les traditions orales africaines et rendre accessibles les savoirs et savoir-faire traditionnels aux jeunes générations et aux créateurs artistiques contemporains (musiciens, slameurs, dramaturges, scénaristes, etc.)

Les participants au webinaire du 15 septembre dernier, ont pris l’engagement  d’œuvrer à ce que ‘’ l’histoire et les traditions orales jouent leur partition dans le développement de l’Afrique en créant une symbiose dynamique entre les savoirs endogènes transmis de générations en générations dans les traditions africaines, et les savoirs exogènes’’ et que ‘’la renaissance culturelle africaine passe aussi par la mobilisation des institutions culturelles africaines et de la diaspora spécialisées sur les questions de traditions orales et d’histoire dans un élan de solidarité pour une synergie d’actions’’. Pour mener à bien et faire le bilan de ses activités, le REPATO qui est doté d’une coordination exécutive et d’un secrétariat opérationnel basé au sein du CELHTO à Niamey se réunira tous les deux ans dans la capitale nigérienne ou dans un autre pays africain.

Waliyullah Tajudeen pour niameyinfo.

One thought on “Préservation et valorisation des traditions orales africaines : le REPATO pour œuvrer à une synergie d’actions

  • September 23, 2022 at 6:47 am
    Permalink

    You should take part in a contest for one of the best blogs on the web. I will recommend this site!

    Reply

Leave a Reply

Your email address will not be published.