Niger/BAC 2022 : Plus de 86.000 candidats sur la ligne de départ

Au Niger, ils sont 86.830 Candidats, toutes séries confondues, à  affronter les épreuves écrites du Baccalauréat, session 2022 sur toute l’étendue du territoire national, a annoncé le Ministre de l’enseignement supérieur et de la Recherche, Phd Mamoudou Djibo, ce dimanche 17 juillet 2022, dans un message qu’il a livré en cette veille de ces examens dont les épreuves écrites débuteront le lundi 18 juillet 2022.

‘’Ils sont au total 86.830 candidats, toutes séries confondues, qui vont se lancer à la quête du premier diplôme universitaire’’ a déclaré, dans son message, le Ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche tout en précisant que cet effectif est en progression de ‘’5,71% par rapport à 2021’’.

En effet, a-t-il détaillé, ‘’ les filles sont au nombre de 33.950, soit 39,10% du total ; et les candidats libres, au nombre de 14.565, représentent une proportion de 16,77%’’.

 ‘’Ces candidats sont répartis dans 202 Centres’’ a expliqué le Ministre Mamoudou Djibo qui a annoncé que ‘’cette année, huit nouvelles localités abritent, pour la première fois de leur histoire, des centres d’examen, à savoir Ingall (Agadez) ; Dankassari (Dosso) ; Djirataoua (Maradi) ; Tamaské (Tahoua) ; Ayorou et Namaro (Tillabéri) et Dungass et Tirmini (Zinder)’’.

‘’Tous les jurys sont en place et prêts pour la tenue de l’examen comme prévu’’ a rassuré le Ministre de l’enseignement supérieur selon qui ’’ le Gouvernement a pris toutes les dispositions nécessaires pour garantir le bon déroulement de la session’’.

Il a, à cette occasion, rappelé que ‘’les autorités Nigériennes, au premier rang desquelles Mohamed Bazoum, Président de la République et Ouhoumoudou Mahamadou, Premier Ministre, sont fermement attachées à l’organisation d’examens propres et crédibles dans notre pays’’.

”La lutte contre la fraude doit être un leitmotiv pour chaque intervenant et en vertu de cette préoccupation constante, en rapport étroit avec la Haute Autorité de Lutte contre la Corruption et les Infractions Assimilés (HALCIA), et les Forces de défense et de sécurité, nous ne ménagerons aucun effort pour traquer toute personne ou groupe de personnes qui se rendrait coupable ou complice de fraude, de quelque façon que ce soit’’ a-t-il averti.

‘’Il y va de la crédibilité du baccalauréat nigérien et de la qualité de notre enseignement supérieur’’ a-t-il souligné.

Le Ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche a, enfin, saisi de cette occasion pour remercier, au nom du Gouvernement, l’ensemble des acteurs du système éducatif qui se sont investis pour que ‘’nous puissions arriver à ce stade important de l’évolution de la vie nationale’’.

Rappelons qu’en 2021 au Niger, ils étaient 78372 candidats dans la course au baccalauréat dont  17829 ont été déclarés admis, soit un taux de réussite national de 22,75%.

Sources:

4 réflexions sur “Niger/BAC 2022 : Plus de 86.000 candidats sur la ligne de départ

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.