Explosion dans un dépôt de Gaz à Niamey: l’exécutif veut encadrer le secteur

Le secrétaire général du Ministère du Pétrole, M. Mahamane Rabiou Bala et le Directeur Général des Hydrocarbures, M. Boubé Hamani se sont rendus, dans la soirée de ce mercredi 04 Mai 2022, sur les lieux de l’explosion d’un dépôt de bouteilles de gaz domestique, mais qui n’a pas fait de perte en vie humaine, au quartier Bobiel de Niamey.

Il s’agissait pour les responsables du Ministère du pétrole d’aller constater de visu l’ampleur des dégâts et situer les responsabilités.

Dans un point de presse qu’il a animé à l’occasion, le Directeur des Hydrocarbures a indiqué que c’est  le mardi 03 Mai 2022, aux environs de 19 heures que l’explosion s’est produite au niveau d’un dépôt de bouteilles de gaz domestique au quartier Bobiel de Niamey.

Aussitôt informé, a ajouté le Directeur général des Hydrocarbures, ‘’le Ministre du Pétrole, en déplacement, a dépêché le Secrétaire Général du Ministère et le Directeur Général des Hydrocarbures sur les lieux de l’incendie’’.

Arrivée sur place, l’équipe du Ministère du Pétrole a trouvé le feu déjà maîtrisé par les sapeurs-pompiers.

‘’Selon les explications données par le propriétaire du dépôt, le feu a été constaté sans savoir sa source et malgré l’existence des extincteurs, il n’a pu contrôler le feu jusqu’à l’arrivée des sapeurs-pompiers’’, a-t-il révélé.

Boubé Hamani d’ajouter que l’équipe a, ensuite, pris attache avec le responsable des sapeurs-pompiers qui sont intervenus sur le lieu, et ce dernier a aussi affirmé qu’il est ‘’difficile, à ce stade, de connaître les causes de l’explosion’’.

‘’Une nouvelle loi avale est d’ailleurs en instance d’être adoptée pour bien encadrer cette activité’’, a-t-il annoncé avant de révéler qu’une ‘’enquête est ouverte pour déterminer les causes de l’incendie et situer les responsabilités’’.

Pour le bilan de l’explosion, Boubé Hamani de noter qu’heureusement ‘’il n’y a eu aucune perte en vie humaine, ni de blessé’’.

Le Ministère du Pétrole appelle la population à plus de vigilance et les responsables des points de vente du gaz domestique au respect strict des mesures de sécurité.

Trouvé sur place, un riverain nommé Illiassou Hamani a expliqué que ‘’le propriétaire du dépôt, qui ne s’est pas présenté lors du passage de cette délégation, fait transvasement et qu’il lui a notifié plusieurs fois les conséquences de cette activité, qui est d’ailleurs interdite par la loi. En plus de cela, il se permet de  faire la cuisine auprès des bouteilles,  et c’est  ce qui a été la cause principale du déclenchement de l’incendie’’.

Sources:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.