Mali : Trois Camps Militaires attaqués simultanément

Ce dimanche 24 avril a été marqué au Mali par une série d’attaques terroristes. Une attaque d’envergure qui a ciblé simultanément trois positions des Formes Armées maliennes. Trois camps ont en effet été attaqués par des hommes armés. Les FAMa ont à travers un communiqué fait le point partiel de la situation. Les camps Amadou Balobo Maiga de Sevaré, camp Bapho et Niono sont ceux concernés.

Les terroristes ont utilisé des voitures kamikazes pour attaquer leurs cibles. Mais l’armée a réagi et informe continuer un ratissage des zones concernées. Au camp Sevaré, l’armée a enregistré 6 morts suite à l’effondrement d’un poste de police et 15 blessés. Parmi les assaillants, il y a 11 morts. Des matériels militaires et téléphones ont été récupérés par les FAMa.

Au camp de Bapho, il y a 1 blessé et 1 hélicoptère légèrement endommagé (côté armée). Enfin, au camp de Niono, il y a eu 4 blessés et 2 véhicules endommagés

Les FAMa rassurent que ces attaques ne peuvent entamer en rien leur détermination à faire régner la paix au Mali.

Notons que ces attaques interviennent alors que l’Armée malienne se réinstalle dans les différents camps du pays à la faveur du départ de l’opération Barkhane. Ce redéploiement s’illustre par la descente du drapeau français et la montée des couleurs maliennes. Le dernier en date, est celui le mardi 19 avril dernier du camp de Gossi après ceux de Kidal, Tessalit et Tombouctou.  A cette occasion, le Commandant du Secteur 1 du théâtre Est, le Colonel Issa Bagayoko a réitéré la détermination des FAMa à poursuivre leur mission de sécurisation des biens et des personnes sur toutes l’étendue du territoire malien « Nous devrons compter sur nous-mêmes et faire preuve d’esprit de sacrifice pour défendre la patrie malienne, sa souveraineté et l’intégrité du territoire » a-t-il déclaré.

L’accomplissement de cette mission passe par le renforcement de l’Armée malienne en personnels et en équipements. Deux hélicoptères flambant neufs et des radars de surveillance de fabrication russe ont à cet effet été réceptionnés, le lundi 18 avril dernier, par le chef d’état-major général des armées du Mali, le général de division Oumar Diarra, qui déclarait : « Nous recevons ce deuxième lot d’équipements militaires en provenance de la Russie au nom du ministre de la défense et des anciens combattants. C’est la manifestation d’un partenariat très fructueux avec l’État Russe. C’est aussi la manifestation d’une volonté politique très forte d’équiper l’armée malienne en moyens conséquents pour qu’elle puisse être en mesure de mener à bien sa mission de défense de l’intégrité territoriale, de la protection des personnes et de leurs biens, et la paix et le retour de la sécurité sur l’ensemble du territoire national ». 

Waliyullah Tajudeen pour niameyinfo.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.