Invitation d’Assimi Goïta au Sommet d’Accra ce 25 mars : le Mali serait-il entrain de gagner son bras de fer face à la CEDEAO ?

Le colonel Assimi GOÏTA, Président de la transition au Mali est invité à prendre part aux travaux du sommet extraordinaire des chefs d’état et de gouvernement de la CEDEAO, le vendredi 25 mars 2022 à Accra au Ghana.

Cette invitation intervient après que des consultations ont, une nouvelle fois abouti à un blocage entre le Gouvernement de Transition du Mali et le médiateur de la CEDEAO, Goodluck Jonathan. Bamako a, dans un communiqué rendu public dimanche, déploré que la proposition de chronogramme pour une transition de 12 à 16 mois de l’organisation régionale ne ” prenne pas en compte les aspirations légitimes de réformes politiques et institutionnelles exprimées par le peuple malien”.

Il a alors en retour soumis un chronogramme révisé comprenant des actions relatives aux réformes politiques et institutionnelles, ainsi que des actions détaillées relatives aux élections avec un délai de trente-six (36) mois pour la transition.

Alors même que la CEDEAO a dans une batterie de sanctions, décidé de la fermeture de toutes ses frontières avec le Mali, l’organisation régionale se voit donc contrainte d’inviter le Col Assimi Goïta pour des pourparlers.

Waliyullah Tajudeen pour niameyinfo.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.