Niger : Vers le recrutement de 171 enseignants chercheurs et l’intégration de plus de 2500 enseignants du secondaire

Le communiqué rappelle que cette décision a été prise ‘’conformément aux directives du Président de la République, selon lesquelles, le Gouvernement a engagé une politique de réforme de l’ensemble du secteur éducatif axée sur la promotion de la qualité à travers notamment la réforme des curricula et le développement du capital humain’’.

Le conseil des Ministre réuni, ce jeudi 13 janvier 2022, sous la présidence du Président de la République Mohamed Bazoum, a décidé du recrutement de 171 enseignants chercheurs et l’intégration à la fonction publique de plus de 2500 enseignants du secondaire issus de l’école normale supérieure et les contractuels des disciplines scientifiques, indique le communiqué du conseil.

Pour améliorer la qualité de l’enseignement au Niger, le gouvernement a estimé que ‘’l’enseignant reste le principal levier sur lequel il faut agir en améliorant ses capacités et en lui assurant une perspective de carrière. Or, il se trouve qu’à l’heure actuelle, la majorité des enseignants sont des contractuels se trouvant dans une situation de précarité de laquelle il faut les sortir’’.

‘’C’est ainsi que des instructions ont été données pour le recrutement de 171 enseignants chercheurs pour l’enseignement supérieur, l’intégration à la Fonction Publique de plus de 2500 enseignants du secondaire parmi les diplômés de l’école normale supérieure et les contractuels enseignants des disciplines scientifiques’’ précise le communiqué.

Selon le gouvernement, il faut alors définir pour cela ‘’les modalités pratiques de la résorption progressive du stock d’enseignants contractuels tout en veillant à la soutenabilité budgétaire des effets de cette politique ainsi qu’au souci de la qualité du personnel’’.

C’est pourquoi ‘’l’intégration à la Fonction Publique de tous les enseignants contractuels de l’enseignement professionnel et Technique de la catégorie A qui exercent dans le domaine de l’agro-sylvo-pastoralisme , du BTP et de l’Industrie, soit 167 enseignants et l’auxiliarisation de 6500 contractuels du primaire, du secondaire et de la culture âgés de 45 ans et plus dont 5214 pour le primaire et en procédant au versement à la CNSS de la cotisation patronale les concernant pour leur permettre de bénéficier d’une pension de retraite pleine’’ s’avèrent indispensables, conclut le même communiqué.

Sources:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.