Niger/CENI : la diaspora nigérienne appelée à une opération d’enrôlement biométrique prévue entre décembre 2021 et janvier 2022

Dans un courrier officiel adressé le mercredi 24 novembre 2021 aux Chefs des missions diplomatiques et postes consulaires du Niger à l’étranger, le Ministère des Affaires étrangères et de la Coopération a invité ces derniers à entreprendre des actions qu’il juge prioritaires. Ceci, dans la perspective de la relance par la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) du processus de l’opération d’enrôlement biométrique de la diaspora nigérienne. Quinze (15) pays sont concernés par ladite opération dont le démarrage est annoncé pour la deuxième quinzaine du mois de décembre 2021.

Dans sa note estampillée « Urgent », le département ministériel en charge de la diplomatie nigérienne, dans le cadre de la relance du processus d’enrôlement de la diaspora nigérienne, a expressément demandé aux Missions diplomatiques et consulaires de :

-Faire le point de la situation sanitaire et sécuritaire des pays concernés par l’enrôlement ;

-Procéder à la mise en place de la Commission administrative au niveau de l’Ambassade et/ou du Consulat ou sa réactualisation si elle a déjà été installée ;

-Faire le point du personnel diplomatique ou consulaire qui devrait accompagner la mission chargée de l’organisation du processus ;

-Informer et sensibiliser la diaspora sur les modalités de l’enrôlement biométrique ;

-Accélérer la délivrance des pièces d’Etat-Civil.

Le Ministère des Affaires étrangères a ensuite indiqué à ses représentations hors du pays, que « la période proposée par la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) pour le lancement de l’enrôlement est prévue entre la deuxième quinzaine du mois de décembre 2021 et la première quinzaine du mois de janvier 2022. » Il a en outre rappelé la composition des Commissions Administratives qui conduiront cet enrôlement biométrique. Il s’agit :

-d’un représentant de l’autorité coutumière locale ou assimilée (en l’occurrence l’Ambassade) qui fait office de Président

-Un représentant des partis politiques de la majorité, dûment mandaté ;

-Un représentant des partis politiques de l’opposition, dûment mandaté ;

-Un représentant des partis politiques non affilés, dûment mandaté ;

-Un représentant de l’association locale des nigériens résidant dans la circonscription.

Rappelons que pour les récents scrutins qu’a connu le Niger notamment, les élections législative et présidentielle du 27 décembre 2020, ainsi que le second tour de l’élection présidentielle du 21 février 2021, les Nigériens de la diaspora n’ont pas eu le droit de vote. Leur enrôlement avait été suspendu en raison des restrictions liés à la pandémie de la Covid-19. Toutefois, la Cour Constitutionnelle avait jugé valide le fichier électoral estimant que « la pandémie de la Covid-19 est un cas de force majeure qui justifie la suspension de l’enrôlement des Nigériens de la diaspora ». Le président de la CENI avait alors annoncé « la reprise de l’enrôlement biométrique pour les Nigériens de la diaspora dès que les conditions le permettront ».

Waliyullah Tajudeen pour niameyinfo.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.