Après son échec au JO de Tokyo, Razak Alfaga a reçu un coup de fil de Mohamed Bazoum

La déception a été grande pour le Taekwondoïste Abdoul Razak Issoufou Alfaga qui a chuté d’entrée lors des Jeux de Tokyo. L’actuel champion du monde dans la catégorie des + 80 kg et qui était vice-champion olympique, peut néanmoins compter sur le soutien de tout un peuple pour ses prochaines échéances. Le Chef de l’Etat en personne a décroché son téléphone pour adresser ses encouragements au champion.

Le taekwondoïste nigérien Abdoul Razak Issoufou Alfaga a chuté d’entrée face à l’Ivoirien Seydou Gbané (15-9). Celui qui ces dernières années a dominé sa catégorie au plan continental et mondial, a été éliminé dès les 8èmes des JO de Tokyo.  Une grosse désillusion pour le Niger qui misait sur Alfaga, pour glaner une nouvelle médaille après l’argent à Rio 2016. Le tireur nigérien n’a pas caché sa déception. C’est en larmes qu’il est intervenu au micro de nos confrères de Rfi : « je me suis sacrifié pendant deux ans, malgré les blessures, je me suis donné à fond, j’ai pris beaucoup de risques pour me qualifier. Je viens aux jeux olympiques pour faire honneur au peuple nigérien et aujourd’hui je n’ai pas pu y arriver. Je sais que ça fait mal, parce qu’il y a beaucoup de gens, ma famille, mes fans et le peuple nigérien qui n’ont pas dormi juste pour regarder mon combat. Je m’excuse auprès d’eux, ils sont surement déçus parce que je suis pratiquement le seul athlète sur lequel ils comptaient pour avoir une médaille. Mais dès maintenant je me donnerais à fond pour être aux JO de Paris » a-t-il déclaré.  

Que Abdoul Razak Issoufou Alfaga soit rassuré, le peuple nigérien sera à nouveau derrière son champion, dans cette quête de qualification. Les milliers de posts d’encouragement sur les réseaux sociaux en témoignent. Le premier d’entre eux, le Chef de l’Etat, Mohamed Bazoum lui a déjà apporté son soutien comme il l’a fait savoir à travers une publication sur ses canaux officiels : « Je viens de m’entretenir au téléphone avec notre champion @RazakAlfaga. J’ai tenu à lui assurer ainsi qu’à l’ensemble de nos représentants de mon soutien, encouragements et de ma constante disponibilité à les accompagner. Le Niger est d’ores-et-déjà fier d’eux ! » a-t-il écrit. Le cap est donc désormais mis sur les JO de Paris en 2024.

Waliyullah Tajudeen pour niameyinfo.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.