Niger/Menaces terroristes à Niamey : les USA appellent ses ressortissants à plus de prudence

La paisible ville de Niamey serait-elle ciblée par des futures attaques terroristes ? C’est bien la question que se pose quelques citadins. Une note de l’Ambassade invitant ses ressortissants à plus de prudence, vient en rajouter à la psychose.

En effet, il y a un mois de cela après l’attaque du domicile du président de l’Assemblée Nationale, Seyni Oumar, revendiquée par le groupe djihadiste sunnite Etat islamique, on peut constater depuis quelques jours une intensification des patrouilles de police dans la capitale nigérienne. De jour comme de nuit, des rafles sont opérées et les personnes ne détenant pas de pièces d’identité sont embarquées pour de plus amples investigations. Une succession d’événements qui n’est pas de nature à rassurer les habitants de Niamey. « Maintenant quand on sort le soir dès 22h la patrouille t’arrêtes pour des contrôles d’identités et c’est partout. Quelque chose ne va surement pas » souligne Moussa, un cadreur habitant le quartier wadata.

Par ailleurs, un autre message publié le vendredi 9 juillet 2021, sur le site de l’ambassade américaine ne calme pas les murmures. Sur ces mots destinés à leurs compatriotes vivant à Niamey, l’ambassade a rappelé « aux citoyens américains que des groupes extrémistes cherchent à cibler des endroits à Niamey fréquentés par les Occidentaux ». Comme l’a résumé un internaute, Amadou Bounty Diallo, les Américains qui « captent et décortiquent tous les messages à travers le monde entier disent que la ville de Niamey risquerait de subir des attaques d’envergure dans les jours à venir ». Pour ce faire, l’ambassade invite les citoyens américains à être conscients de leur environnement et à faire preuve de prudence lorsqu’ils visitent des lieux tels que des banques, des supermarchés, des restaurants et des hôtels.

Au Niger, « il faut le dire, nous sommes curieux de nature et des attaques risqueraient de nous tuer par centaines. On connaît le mode opératoire des groupes criminels. Ils provoquent une première explosion afin que les curieux se regroupent autour du lieu d’attentat. Ensuite ils provoquent une deuxième attaque dévastatrice » souligne Amadou Bounty Diallo tout en demandant à ses frères Nigériens de prendre garde et de sauver nos vies et celles des autres en s’éloignant en cas d’attaque au lieu de vouloir « jouer aux curieux ».

Finalement à quand la fin du chapitre portant sur le terrorisme au Sahel et dans le monde ?

Fatouma Akiné pour niameyinfo.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.