Niamey, 2ème ville la plus chère au Sahel et plus chère que Johannesburg (Classement complet)

Le cabinet américain « Mercer » a rendu public son classement 2021 sur la cherté de vie dans les villes du monde pour les expatriés (étrangers). Niamey la capitale du Niger est la 14ème ville la plus chère en Afrique devant les villes comme Cotonou, Bamako, Lomé, Ouagadougou et même Johannesburg en Afrique du Sud. Au Sahel, c’est la seconde ville la plus chère.

Niamey est la 2ème ville la plus chère pour les expatriés au Sahel juste après N’djamena selon le classement Mercer 2021.

Sur le continent, Niamey occupe la  14ème place. C’est la capitale Tchadienne, N’Djamena qui occupe la première place du classement.  La ville est classée au 13è rang mondial avec des insuffisances de l’offre de confort et de produits de consommations qui répondent aux standards internationaux.

La deuxième place africaine est occupée par Lagos, la capitale du Nigéria. Là-bas, les étrangers expatriés sont en concurrence avec les riches Nigérians qui ont un grand pouvoir d’achat et qui aspirent à un excellent niveau de vie, d’où la cherté.

Puis vient Libreville, la capitale Gabonaise connue pour être excessivement chère, même pour les Gabonais eux-mêmes.

Niamey vient à la 14ème place en Afrique, dépassant en cherté de vie, les villes comme Cotonou, Conakry, Bamako, Lomé, Ouagadougou. Niamey serait même plus chère que Johannesburg, la capitale de l’Afrique du Sud.

En revanche, la vie est moins chère dans les villes Maghrébines, en Afrique australe et aussi à Maurice.

Dans le monde, c’est Achgabat (Turkménistan) qui est la ville la plus chère au monde pour les travailleurs étrangers, selon l’enquête annuelle « Mercer », relayée par la télévision américaine Cable News Network (CNN) et «The National News».

Sources:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.