Violence des nigériens en Côte d’Ivoire : Le Niger met en place un Comité de crise

Dans un communiqué ce 20 mai 2021, le ministère des Affaires étrangères et de la coopération du Niger a annoncé la mise en place d’un Comité de gestion de crise suite aux actes de violences et de vandalismes perpétrés sur des nigériens vivant en Côte d’Ivoire le 19 mai.

La situation était entendue mercredi entre nigériens et ivoiriens dans plusieurs localités de la Côte d’Ivoire. Suite à la diffusion d’une ancienne vidéo (2019), devenue virale sur les réseaux sociaux, dans laquelle des exactions sont commises sur un groupe de personnes incriminant les nigériens, les commerces contrôlés par des nigériens vivant en Côte d’ivoire ont été pris pour cible dans les communes d’Abobo, Yopougon, Anyama, Angré, Adjamé et Daloa.

Selon le communiqué du ministère, le bilan des actes de violences et de vandalismes dressé par l’Ambassade du Niger à Abidjan fait état de 39 nigériens blessés ; 290 réfugiés dont 148 à l’Ambassade, 39 à la Brigade de gendarmerie d’Abobo, et 103 à la préfecture de police d’Abidjan ; et des dégâts matériels importants enregistrés principalement dans les communes d’Abobo, de Yopougon et d’Adjamé.

Côte d’Ivoire : Des nigériens violentés et leurs biens saccagés à la suite d’une vidéo infox

Toujours selon ce communiqué, 24 personnes ont été interpellées par les forces de sécurité ivoiriennes. Face à la gravité de la situation, le Gouvernement nigérien dit avoir mis en place un Comité de gestion de crise, et convoqué le Consul honoraire de Côte d’Ivoire à Niamey. Il envisage aussi l’envoie imminent d’une mission en Côte d’Ivoire.

Par ailleurs, le Gouvernement nigérien a exprimé sa compassion aux victimes et a rassuré que toutes les dispositions sont prises, de concert avec les autorités ivoiriennes, pour un retour rapide au calme et pour que la vérité soit rétablie afin que tous les auteurs et complices de ces actes soient identifiés et punis conformément à la loi.

Sources:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.