Incendie dans les écoles de Niamey : Le Directeur régional de l’enseignement primaire demande la mise en place des comités de veille communautaire

Le Directeur régional de l’enseignement primaire de Niamey, Monsieur Boureima Harouna a, dans une note circulaire datée du 3 mai 2021, demandé aux inspecteurs communaux de l’enseignement primaire de mettre en place des comités de veille communautaire pour sécuriser les écoles de son entité administrative.

‘’Face à la recrudescence des incendies dans nos écoles, phénomène qui prend de plus en plus de proportions inquiétantes, je vous demande de bien vouloir procéder à la mise en place, sans délai, des comités de veille communautaire (CVC) en vue d’assurer la sécurisation de nos établissements scolaires’’ écrit le Directeur régional Boureima Harouna.

Il précise, par la même occasion, que ces comités de veille doivent être mis en place au cours des assemblées générales regroupant les chefs coutumiers, les leaders d’opinions, les parents d’élèves et les enseignants.

Ces comités auront à assurer la sécurisation des écoles pendant et après les cours, indique-t-on.

Rappelons que le phénomène des incendies dans les écoles de la ville de Niamey prend de plus en plus de l’ampleur. Le dernier, en date, est celui de ce lundi 03 mai 2021 enregistré au niveau de l’école primaire Aéroport I, et celui le plus macabre de l’école primaire du quartier Pays-Bas du 13 avril dernier qui a fait une vingtaine de morts dans le rang des élèves.

Sources:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.