Niger/Athlétisme : 24 entraîneurs Niveau 1 formés pour le développement de la discipline

Une formation des entraineurs fédéraux d’athlétisme se tient depuis ce lundi 8 février 2021 au Stade Général Seyni Kountché de Niamey. Cette formation a été financée par la Fédération Internationale d’athlétisme à travers son programme Dividende Olympique pour l’Athlétisme (DOA). Cette formation à l’endroit des entraineurs du Système de Formation et de Certification des Entraineurs (SFCE) niveau I de World Athletics, a pour principal objectif de « former des entraineurs qualifiés pour qu’ils participent à leur tour à la formation des élites dans le domaine de l’athlétisme au Niger ». La cérémonie de la formation a été présidée par le président de la Fédération Nigérienne d’Athlétisme (FNA), Tiémago Tahirou.

La formation qui se tient du 8 au 19 février concerne vingt-quatre (24) entraineurs issus de toutes les régions du Niger. Notons que les stagiaires qui seront formés sont entièrement des bénévoles. Cette formation a été jugée importante pour la Fédération Nigérienne d’Athlétisme (FNA) car, ces entraineurs ont des « difficultés à former des athlètes avertis capables de représenter valablement le Niger au cours des grandes rencontres internationales ». Cela leur permettra donc de « s’investirdans une dynamique visant à donner aux encadreurs techniques les outils adéquats pour qu’ils puissent réussir leur mission ».

Au cours du lancement des travaux, Tiémago Tahirou, président de la FNA, a souligné dans son intervention que  « cette formation rentre dans le cadre d’un programme que ma structure a élaboré en vue d’obtenir le financement de la Dividende Olympique pour l’Athlétisme (DOA) » tout en précisant que « des pays ont formulé des requêtes à travers des dossiers qu’ils ont présentés pour ce projet. C’est la deuxième fois que le Niger a été retenu parmi les récipiendaires. Compte tenu de l’importance et des résultats appréciables obtenus par le Niger à l’issue du premier projet, l’instance faitière de l’athlétisme mondial a jugé utile de financer deux projets de la FNA pour le développement de l’athlétisme au Niger ».

En effet, c’est compte tenu de son initiative consistant à développer et redorer l’image de l’athlétisme au Niger que la FNA a obtenu de l’IAAF (International Association of Athletics Federations) un financement à travers le programme DOA. S’agissant du premier projet « il est consacré à la formation des entraineurs du niveau 1 de World Athletics », alors que le second projet est destiné à « la formation des officiels techniques de niveau 1 pour qu’ils soient plus efficaces à officier des rencontres de portées internationales ».

Par ailleurs, pour ce qui est de la formation proprement dite, elle est fractionnée en deux parties à savoir la théorie et de la pratique. « La partie pratique est consacrée à toutes les courses, à tous les sauts et les lancers. Quant à la partie théorique, elle est réservée aux modules relatifs aux séances des sports, la physiologie, l’anatomie, la biomécanique, la théorie d’entrainement » explique Tiémago Tahirou.

Au regard de l’importance des modules qui seront dispensés au cours de cette formation, le président de la FNA a invité les stagiaires à  « suivre avec beaucoup d’intérêts la formation en vue de renforcer leurs connaissances en matière d’encadrement ». A l’issue de la formation, tous les stagiaires seront évalués pour décrocher leur attestation de formation.

Malgré le contexte de la pandémie de COVID-19 qui affecte les domaines sportifs, et ayant les  activités au ralenti, Tiémago Tahirou a assuré que « les responsables de la FNA sont à pied d’œuvre pour que les activités se déroulent dans le respect des mesures édictées par les autorités barrières nigériennes ».

Akiné Fatouma pour niameyinfo.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.