Réunion de revue des activités MSP/OMS : le Plan d’Action Annuel 2020 passé au crible par les acteurs impliqués

Une réunion de revue des activités du Plan d’Action Annuel (PAA) entre le Ministère de la Santé Publique (MSP) et l’Organisation Mondiale de Santé (OMS)-Niger s’est tenue ce mardi 18 août dans la salle de réunion dudit ministère. Cette séance de travail, la troisième  du genre, a vu la participation active du Ministre de tutelle, Dr. Idi Illiassou Mainassara et de la Représentante résidente de l’OMS au Niger, Dr Anya Blanche et des différents responsables des clusters.  

Fortement ralenties par la crise sanitaire mondiale marquée par la pandémie de la Covid-19, les activités inscrites dans le Plan d’Action Annuelle 2020 conjointement mené par la représentation locale de l’OMS et le Ministère nigérien de la santé, ont un tant soit repris sur toute l’étendue du territoire. La réunion tenue ce jour avait pour objectif de faire les points sur les activités réalisées, celles en cours et celles qui n’ont pas encore été exécutées. C’est la précision qu’a donné, Dr Anya Blanche, Représentante résidente de l’OMS, lors de son allocution introductive. Il s’agit selon elle au regard des circonstances actuelles, « de réorienter les actions afin qu’elles soient mises en œuvre pour le bien-être des populations nigériennes conformément aux objectifs que s’est assigné le gouvernement ». Dr Anya Blanche, a rassuré de l’accompagnement constant de l’OMS-Niger pour l’atteinte de ces objectifs.

Pour sa part le Ministre de la Santé publique, s’est réjoui de la tenue d’une telle rencontre à l’initiative de l’OMS, car elle permet « de faire la revue de toutes les activités surtout du financement que les différentes entités du Ministère de la Santé Publique reçoivent dans le cadre de la mise en œuvre du PAA. Cela permettra d’apprécier le degré de responsabilisation, de savoir qui fait quoi, comment les activités sont menées et ce qu’il faut corriger », a déclaré Dr Idi Illiassou Mainassara.

La suite de la réunion a donc été meublée par la présentation du  niveau de mise en œuvre des décisions prises lors de la réunion du 8 août 2019, la présentation du niveau de mise en œuvre des activités du PAA 2020 du premier semestre et les perspectives ainsi que la présentation de la situation des DFC. Les échanges ont notamment permis de déceler les obstacles qu’ils soient administratifs ou financier afin que toutes les activités soient menées avec efficience pour le mieux-être des bénéficiaires.

Waliyullah Tajudeen pour niameyinfo.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.