Coronavirus : 20 étudiants en provenance du Niger ont fui leurs lieux de confinement à Ouagadougou

Dans un contexte mondial marqué par la pandémie du nouveau coronavirus et sa propagation partout en Afrique, il y a de ces faits qui sortent de l’entendement. L’une d’elles nous vient du Burkina-Faso où selon un communiqué du Service de Communication du Gouvernement, une vingtaine d’étudiants venus du Niger, ont tout simplement pris la poudre d’escampette alors qu’ils étaient placés en isolement pour 14 jours conformément aux mesures édictées par les autorités sanitaires pour stopper la propagation du virus.

 Selon le récit de nos confrères de Radio Omega qui ont rapporté les faits,  ces 20 étudiants vraisemblablement burkinabè, tous venus du Niger, qui étaient gardés en confinement à l’hôtel Bangrin Annexe et Iris à Ouagadougou ont « déserté́ sans accord des autorités sanitaires et avant leur prélèvement du Jour 14 (J14). Pourtant conformément aux mesures mises en place par tous les pays touchés par le virus, toutes personnes provenant d’un pays étranger où est déclaré le virus doit se soumettre à une mise en quarantaine de 14 jours.

Ce sont donc de « potentiels contaminés » qui sont dans la nature. Une situation qui inquiète au plus haut point les autorités burkinabè.  « Ces étudiants qui sont actuellement dans la communauté́ constituent un risque de propagation de la COVID-19 et peuvent développer à tout moment la maladie » indique  en effet le communiqué. Aussi pour faciliter leur recherche et leur indentification, leurs noms ont été rendus publics.

La liste des 20 étudiants :                                                             

1- SAWADOGO ISSOUF

2- DIAKITE MAHAMADOU ;

3- OUEDRAOGO MAHAMADI;

4- KIEMA ABLASSE;

5- KORGO ABDOUL SALAM;

6- IMA HAMIDOU;

7- COULIBALY ADAMA;

8- GOUMBANE MOUKALA;

9- BELLA ZAKARIA ;

10- DIPAMA ABDALA ;

11- TRAORE ABDOUL MOUHOUSINI ;

12- SAWADOGO ALI ;

13- GUENE AHMED ;

14- KABORE IDRISSA ;

15- SANGARE ASSIMI ;

16- BORRO SAIDOU ;

17- KABORE ABDOUL FATAOU ;

18- SINARE TASSERE ;

19- GUIGMA SALIF ;

20- KOUDOUGOU HAROUNA.

Waliyullah Tajudeen pour niameyinfo.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.