SAHEL-NIGER 2019 : lancement de la 5ème édition avec la Tunisie comme « Guest Star »

Le Palais du 29 juillet de Niamey a servi de cadre ce mardi 19 février 2019, à l’ouverture officielle par le Premier Ministre Brigi Rafini, du Salon de l’Agriculture, de l’Hydraulique et de l’Elevage SAHEL-NIGER 2019, sous le thème :” Financement et développement des filières face aux changements climatiques”.

Le salon SAHEL-NIGER 2019 qui est à sa 5e édition est une initiative des Réseaux Nationaux des Chambres d’Agriculture (RECA)-Niger, en collaboration avec le ministère de l’Agriculture, de l’Hydraulique, de l’Environnement et de l’Elevage. Ce rendez-vous international se veut un cadre d’échanges, de réflexions, de valorisation et la promotion des produits agro-sylvo-pastoraux. 

C’est sur ce dernier aspect qu’a insisté le Chef de Gouvernement lors de son allocution de circonstance. Brigi Rafini a souhaité que des initiatives telles le SAHEL-Niger, puissent être des leviers pour la transformation et la modernisation des outils de production pour booster les rendements et améliorer la qualité des produits locaux. Pour lui, le Niger doit parvenir « à produire davantage, pour non seulement nourrir les populations, mais aussi faire des excédents pour nourrir d’autres populations à travers le monde ».  

Le SAHEL-Niger ambitionne en effet d’être une plateforme d’échanges qui rassemble les acteurs et professionnels de l’agriculture, de l’hydraulique, de l’environnement et de l’élevage du Niger, de l’Afrique et du reste du monde. Pour cette année, les réflexions qui y seront menées, vont permettre de se pencher sur les mécanismes de financement et du développement des filières confrontées aux multiples défis, surtout ceux liés aux changements climatiques. Outre le pays hôte représenté par ses huit régions, treize autres pays du continent et d’ailleurs, prennent part à l’édition de cette année. La Tunisie, en est le pays à l’honneur. Elle expose toute une gamme de produits issus de son secteur agricole et sera aux avant-postes pour le partage d’expériences en matière de diverses techniques agro-pastorales.

Ibrahim.L.M. pour Niameyinfo.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.