Covid-19 : que 300 000 vaccinés au Niger, le Gouvernement exhorte toutes les personnes cibles (+18 ans) à se faire vacciner

Mercredi le 23 juin, le Ministre de la Santé Publique, Dr Illiassou Maïnassara a participé à la réunion du Comité interministériel de lutte contre la pandémie et chiffrait le nombre de personnes vaccinées contre la Covid-19 sur toute l’étendue du territoire nigérien à 300 000. Le membre du gouvernement annonçait alors la poursuite de la campagne de vaccination systématique dans le pays. A son tour, le Conseil des Ministres tenu ce jeudi a appelé, en général, toutes les personnes cibles (personnes âgées de plus de 18 ans) à se faire vacciner contre la Covid-19.

Le Gouvernement nigérien a rassuré de la disponibilité des vaccins anti-covid-19. Le Ministre de la Santé Publique a fait savoir que le Niger dispose actuellement d’environ 82.000 doses d’Astra Zeneca et 220.000 doses de Sinopharm dans le stock et 280.000 autres doses d’Astra Zeneca attendues. Sauf que les populations elles, ne s’empressent pas vers les vaccinétariums pour recevoir les précieuses doses rendant difficile l’atteinte des objectifs que s’est fixé l’exécutif nigérien en termes de couverture vaccinale contre la pandémie.

A ce jour, 300.000 personnes sont vaccinées dont 250.000 pour leurs premières doses sur l’ensemble du pays. L’objectif du Gouvernement est pourtant de vacciner 10% de la cible d’ici fin septembre et d’atteindre 30% d’ici la fin de l’année 2021. Quand on sait que la population nigérienne estimée à un peu plus de 20 millions d’habitants est majoritairement composée de personnes âgées de plus de 18 ans, on peut aisément se rendre compte qu’on est bien loin du compte.

Aussi le patron du département de la santé a souhaité que la campagne de vaccination soit intensifiée : les voyageurs devront se faire non seulement tester, mais aussi à se faire vacciner au niveau des gares et points d’entrée. Il s’agira aussi de soumettre au Conseil des Ministres la recommandation d’élargir “l’exigence” de se faire vacciner au-delà des Ministères et Institutions publiques, mais aussi pour accès aux cérémonies et rencontres officielles (forums, séminaires, conférences etc.).

Des recommandations qui ne sont pas tombées dans des oreilles de sourds puisque lors de son Conseil tenu ce jeudi, le Gouvernement nigérien constatant que « la deuxième campagne de vaccination de masse anti-COVID qui s’est déroulée du 15 au 22 juin 2021 a permis d’améliorer la couverture vaccinale COVAX, bien que les résultats attendus sont en deçà des attentes ». Aussi a-t-il pour améliorer cette couverture vaccinale, le conseil des Ministres appelle, en général, toutes les personnes cibles (personnes âgées de plus de 18 ans) à se faire vacciner contre la Covid-19. Il appelle, en particulier, les responsables, les personnels et les usagers des institutions de la République, des Ministères, des services publics et privés et des compagnies des transports aériens et terrestres à se faire vacciner contre la Covid-19.

Notons qu’à la date du 24 juin 2021, la situation épidémiologique du Niger se présente comme suit :

-cumul cas positifs 5.469, soit 14 nouveaux cas par rapport à la semaine 22 ;

– cumul décès enregistrés 193, soit un nouveau cas de décès par rapport à la semaine 22 ;

-cumul des cas guéris enregistrés 5.195, soit une augmentation de 20 cas par rapport à la semaine 22 ;

– patients actifs 81, soit une réduction progressive par rapport à la semaine 22 ;

– patients en cours d’hospitalisation 22, soit une réduction progressive par rapport à la semaine 22.

Waliyullah Tajudeen pour niameyinfo.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.