Un fonds de 100 millions de dollars lancé à Niamey pour la stabilisation de la Région du Lac Tchad

Le 2ème Forum des Gouverneurs des Pays du Bassin du Lac Tchad s’est ouvert ce mercredi à Niamey. La rencontre qui se tient jusqu’au jeudi 18 juillet servira principalement à l’approbation finale de la Stratégie régionale de stabilisation (SRS) par le Conseil des ministres de la Commission du bassin du lac Tchad (CLBT) et le Conseil de paix et de sécurité de l’Union Africaine et au lancement du Mécanisme de financement pour la stabilisation régionale et le relèvement de la région du bassin du lac Tchad.

Après la réunion inaugurale de mai 2018 à Maiduguri au Nigeria, Niamey abrite pendant deux (2) jours (17-18 juillet) le Forum des Gouverneurs des Pays du Bassin du Lac Tchad (Cameroun, Tchad, Niger, Nigeria) notamment les huit Etats fédérés et les régions les plus touchés par l’insurrection de Boko Haram et ses effets conjugués. Le Forum conjointement organisé par la Commission du bassin du lac Tchad (CBLT), l’Union Africaine (UA), le Centre Martti Ahtisaari, l’Office des Affaires étrangères Allemand et le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD), ambitionne de favoriser l’intensification des efforts conjoints et une appropriation régionale pour la résolution de cette crise sécuritaire à travers le dialogue, la coopération et les échanges transfrontaliers.  

Aussi, à Niamey, les travaux porteront entre autres sur l’adoption et l’approbation finale de la Stratégie régionale de stabilisation (SRS) par le Conseil des ministres de la Commission du bassin du lac Tchad (CLBT) et le Conseil de paix et de sécurité de l’Union Africaine. L’autre point d’orgue de cette assise est le lancement officiel du Mécanisme de financement pour la stabilisation régionale et le relèvement de la région du bassin du lac Tchad. Un mécanisme constitué d’un budget de 100 millions de dollars, visant à financer l’appui technique à la mise en œuvre de la SRS, apprend-on. Etalé sur 24 mois (1er septembre 2019-31 août 2021), le Fonds pour la stabilisation du Lac Tchad cible les huit régions les plus touchés que sont les Etats de Borno, Yobé et Adamawa au Nigeria, Diffa au Niger, les régions du Lac et Hajder-Lamis au Tchad ainsi que les régions du Nord et de l’extrême Nord du Cameroun.  Il servira à intensifier les efforts et honorer les engagements en termes de rapidité et de couverture en mettant à profit la coopération civilo-militaire, en favorisant les opérations efficaces et rapides au titre de procédures spéciales et en privilégiant la prise de décisions autonomes.

Outre les gouverneurs du bassin du lac Tchad, des hautes personnalités sont attendues à la rencontre de Niamey. Au premier rang de celles-ci Issoufou Mahamadou, Chef de l’État et Président de la République du Niger, Mohammed Ibn Chambass, Représentant spécial du Secrétaire général des Nations Unies pour l’Afrique de l’Ouest et le Sahel, François Lourceny Fall, Représentant spécial du Secrétaire général des Nations Unies pour l’Afrique centrale, et Mme Ahunna Eziakonwa, Directrice régionale pour l’Afrique, PNUD.  

Waliyullah Tajudeen pour Niameyinfo.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*