Tahoua : Au moins cinq (5) morts et des infrastructures étatiques incendiées à Intikane (Tillia)

Des individus armés non identifiés aux guidons de plusieurs motos ont attaqué aux environs de 18 heures, le dimanche 31 mai 2020, le village de Intikane, dans le département de Tillia, région de Tahoua.
Selon des sources bien indiquées, les assaillants ont tué cinq (5) personnes, toutes des civils avant de mettre le feu au Centre de Santé Intégré (CSI) et l’école de ladite localité.
Parmi les victimes, selon une source locale figure le président des réfugiés maliens qui se trouve à Intikane, village qui abrite un nombre important des réfugiés maliens.
Ce village, situé à 17 km de Telemcès, abrite également des réfugiés locaux fuyant les attaques des terroristes dans la région de Tillaberi.
Selon le Maire de la commune de Tillia, joint par le correspondant régional de l’ANP à Tahoua, les terroristes ont tué deux personnes en prenant soin de couper les infrastructures de communication en sabotant les faisceaux hertziens dans la zone avant de commettre leur forfait.
D’après toujours le Maire de Tillia, ils ont aussi saboté les infrastructures d’adduction d’eau, pillé les magasins de vivres, et enlevé beaucoup de personnes sans donner de précision sur le nombre.
Depuis que les terroristes et bandits armés ont commencé à commettre des attaques dans la région de Tahoua, le gouvernement avait adopté une loi instituant l’état d’urgence dans la région, et qui est régulièrement renouvelé dans cette zone.

Sources:

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*