Saison 2019-2020 : le tourisme nigérien, vecteur d’emplois et de développement

« Tourisme et Emploi, un meilleur avenir pour tous », tel est le thème qui a constitué la pierre angulaire de la cérémonie d’ouverture officielle de la saison touristique 2019-2020 au Niger. Elle était couplée à la 41eme édition de la commémoration de la journée Mondiale du Tourisme. Les dunes de karey Gorou dans la commune Bitinkodji département de Kollo, région de Tillabéri ont été choisi cette année pour abriter cette cérémonie le samedi 28 septembre dernier.

Faire du tourisme, un pôle majeur de développement, c’est l’objectif visé par les autorités nigériennes. En témoignent à nouveau les déclarations d’Ahmad Botto, Ministre du Tourisme et de l’Artisanat au cours de son allocution de circonstance lors du lancement de cette saison touristique 2019-2020. Ce dernier a notamment mis en lumière les différentes réalisations phares du gouvernement pour booster le secteur. M. Botto a évoqué la modernisation et le renforcement des capacités d’accueil du pays. Qu’il s’agisse de construction d’infrastructures hôtelières de haut standing, de centres de conférences, de routes ou encore d’aménagements d’espaces publics dans les centres urbains etc…

Des réalisations qui soutient-il, ont permis la création de milliers d’emplois directs et indirects surtout aux jeunes. Le membre du gouvernement, s’est également réjouit de l’intérêt que suscitent de plus en plus les sites touristiques locaux chez les visiteurs étrangers y compris des hautes personnalités qui prennent part aux événements culturels organisés dans les différentes régions du Niger. Parmi ces sites les plus prisés, on peut citer, les réserves naturelles de l’Air et du Ténéré, le parc national du W, le centre Historique d’Agadez, l’Ile de Boubon, le lac de Madarounfa et ses 99 Saints, les réserves de girafes de Kouré, le massif de Termit, le site archéologue de Bura, les mosquées à terres de la région de Tahoua, sans oublier le Musée National Boubou Hama de Niamey.

Apres l’intervention du Ministre, ce fut le tour de Tijani Ibrahim Keyta Gouverneur de Tillaberi, de mettre l’accent sur la place importante qu’occupe le tourisme dans l’économie du Niger malgré les problèmes d’insécurité auxquels fait face le pays. Le représentant du Maire de la commune de Bitinkodji, le Directeur de Centre National de la Promotion Touristique (CNPT), la Directrice Générale de l’Agence SAFEM, le PDG de l’Agence Croix du Sud, également promoteur du campement Touristique « Ehket », le promoteur du Festival BEFA, ont tour à tour, axé leurs interventions sur les défis énormes qui restent à relever dans le secteur. Ils ont mis l’accent sur la diversification de l’offre touristique et ainsi que la nécessité de rendre l’image du Niger plus crédible sur le plan touristique et hôtelier.

Des préoccupations qui selon le patron du secteur, Ahmad Botto, ne resteront pas lettres mortes et feront l’objets d’une diligente prise en considération du Gouvernement.

Mina Abda (Stagiaire) pour Niameyinfo.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*