Riposte au Covid-19: Les partenaires du Niger vont mobiliser plus de 127 milliards de francs CFA

Le Premier Ministre Brigi Rafini a présidé, ce mercredi 25 mars au Palais des Congrès de Niamey, une table ronde de mobilisation des ressources en faveur du « Plan de contingence national » destiné à la lutte contre la pandémie du Coronavirus au Niger.
La rencontre a regroupé des membres du Gouvernement nigérien et les partenaires techniques et financiers du Niger. Elle vise à mobiliser les ressources nécessaires en vue de contribuer efficacement au renforcement et au maintien des capacités adéquates du pays afin d’assurer l’efficacité de la prévention, de la préparation, de la détection et de la réaction à la menace du Covid 19 pesant sur la santé publique.
En ouvrant ces assises, le Premier ministre a indiqué que dans tous les pays affectés, « la pandémie du coronavirus a des implications en termes de gestion sanitaire et en termes d’impact sur la situation économique », précisant que la gestion sanitaire implique des efforts importants en matière de prévention, de communication et de prise en charge des personnes malades.
Sur la situation économique, « l’impact se traduit par les difficultés pour les entreprises des divers secteurs du fait des mesures de prévention, la baisse des ressources internes et des ressources extérieures, l’augmentation de la précarité et du chômage », a déclaré le Chef de gouvernement.
Pour faire face à la pandémie du coronavirus au Niger, un dispositif opérationnel de gestion a été mis en place. Il comprend une Commission Nationale de Coordination, huit (8) comités régionaux multisectoriels one Health et 72 Districts sanitaires.
Pour un budget total estimé à plus de 159 milliards F CFA, avec une mobilisation d’un peu plus de 2 milliards, le gap de financement du plan de gestion sanitaire est estimé à 157,67 milliards de francs CFA.
Intervenant à son tour, la Coordinatrice Humanitaire du Système des Nations Unies au Niger, Mme Khardiata Lo Ndiaye a d’abord exprimé au Gouvernement et au peuple nigériens « la compassion et la solidarité sans faille de la communauté des partenaires au développement, face à la situation critique créée par cette pandémie », avant d’expliquer que le Système des Nations Unies a adopté un plan de contingence pour une période initiale de 6 mois.
Au-delà des actions naturelles envers tout le personnel face à la pandémie, « le plan assure la continuité des activités du système pour apporter une contribution coordonnée et intégrée au plan de contingence du Niger », a ensuite indiqué Mme Lo Ndiaye. Elle a également fait part de trois aspects fondamentaux et essentiels sur lesquels la communauté des partenaires envisage de focaliser sa contribution.
Il s’agit notamment de l’appui de la communauté internationale au renforcement des systèmes de santé pour répondre au Covid 19, le renforcement des mécanismes de gestion et de réponse inclusive et multisectorielle au Covid 19, ainsi que l’assistance technique pour la réalisation des études d’évaluation de l’impact socio-économique et de recouvrement après le Covid 19.
« La contribution collective initiale du Système des Nations Unies au plan de contingence du Niger s’élève à 12 milliards 836 millions de francs CFA, dont 7,8 milliards pour la Banque Mondiale, sans tenir compte de l’appui budgétaire en cours de préparation » a annoncé la Coordinatrice humanitaire du Système des Nations Unies, tout en assurant que son Organisation « continuera de soutenir tous les efforts déployés par le gouvernement du Niger pour répondre aux conséquences économiques et sociales, dévastatrices du Covid 19 ».
Quant à la Représentante de l’OMS au Niger, Mme Anya Blanche, elle a présenté aux participants un exposé sur la situation de cette épidémie dans le monde et  au Niger, depuis son apparition. Au jour du 24 mars, selon l’OMS, le nombre total de personnes infectées s’élève à 372.757, 195 pays et territoires sont touchés et 16.231 décès ont été enregistrés. En Afrique, 37 pays, dont le Niger, sont touchés.
Les partenaires techniques et financiers ont ensuite pris la parole pour annoncer leurs contributions matérielles et financières dans cette lutte contre la pandémie du Covid 19 au Niger. Selon un communiqué qui a sanctionné la rencontre, les engagements annoncés par les PTF s’élèvent à 127.655.000.000 de francs CFA.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*