Procès en Appel : Bokir International Ltd se casse à nouveau les dents face à la SONIDEP

La société nigérienne des produits pétroliers (SONIDEP) a remporté le mercredi 15 mai, le procès en appel qui l’opposait à Bokir International Ltd, qui était présentée comme une filiale du groupe Dangoté. Une affaire de gros sous portant sur plus d’un milliard de FCFA, met les deux parties dos-à-dos.  

L’affaire avait fait grand bruit en février dernier. Près de 171 camions appartenant au Groupe Dangoté avaient été immobilisés et mis sous scellés à Konni, ville frontalière du Nigeria, par la justice nigérienne suite à une requête de la Société Nigérienne des Produits Pétroliers (SONIDEP). Cette dernière réclamait le payement d’une ardoise s’élevant à près d’1,3 milliards à Bokir International Ltd, supposément être une filiale du conglomérat de la plus grosse fortune du Continent, Aliko Dangoté. L’affaire tournait autour de l’achat et de la revente depuis 2014 de carburant dont le payement avait été unilatéralement arrêté par Bokir International Ltd.

On en était là quand, le groupe Dangoté via le Cabinet d’avocats SPCA Thémis, a énergiquement contesté cette saisie déclinant toute relation avec Bokir International Ltd. « Bokir International Ltd n’est la filiale d’aucune des compagnies du Groupe Dangote. Ni Alhadji Aliko Dangote, Dangote Cement PLC, Dangote Cement Niger SA, ni aucune des compagnies du Groupe Dangote, n’est affilié avec Bokir International Ltd », avait alors martelé Me Mahamane Boukar, l’un des Conseils du magnat nigérian.

La SONIDEP a donc poursuivi son action en justice contre son partenaire indélicat et a remporté un procès en première instance au Tribunal de Konni en mars 2019. Bokir International Ltd non content de cette décision, avait interjeté en appel. Le délibéré de ce procès a été prononcé ce mercredi 15 mai à la Cour d’Appel de Niamey et donne à nouveau raison à la société pétrolière. Bokir International Ltd est sommé de payer intégralement ses dettes à la SONIDEP. L’épilogue de cette affaire qui sent fortement le carburant et les liasses de billets avec un zest de non-dits, est attendu du grand public.

Waliyullah Tajudeen pour Niameyinfo.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*