Médias: des femmes journalistes de l’Afrique de l’Ouest formées par la CENOZO sur le Data-journalisme et l’analyse des données

Dans le cadre du renforcement des capacités des femmes journalistes, la Cellule Norbert Zongo pour le journalisme d’investigation en Afrique de l’Ouest (CENOZO), organise depuis le lundi 09 novembre 2020, une formation sur le « Data-journalisme et l’analyse des données » dans la localité de Koubri, situé à environ 30 km de la capitale burkinabé, Ouagadougou. Une quinzaine de femmes journalistes ressortissantes du Niger, du Mali, et du Burkina Faso prennent part à cette formation.

La Cellule Norbert Zongo pour le journalisme d’investigation en Afrique de l’Ouest (CENOZO), est un projet innovateur de journalisme d’investigation à partir de bases de données en Afrique de l’Ouest. Elle a pour, entre autres missions, de soutenir financièrement et de coordonner des enquêtes transfrontalières pour lutter contre la corruption, le crime organisé, les violations des droits humains et le terrorisme, mais aussi de promouvoir la bonne gouvernance. C’est pourquoi, cette formation a pour objectif la création de cadre d’apprentissage pour les femmes journalistes sur l’utilisation des données dans l’exercice de leur fonction.

Selon la Data-analyste Mme Nadia Lawson, il s’agit « de fournir aux journalistes les outils adéquats pour le renforcement de leurs capacités en Data-journalisme, qui est aujourd’hui une nouvelle notion dans le métier », tout en leur permettant d’apprendre à utiliser les données dans leur profession.

« Cela leur permettra de pouvoir impacter la société et d’amener aussi les décideurs à prendre les décisions par rapport aux articles rédigés », a-t-elle ajouté, précisant qu’il s’agit de donner un peu plus de poids au contenu de leurs articles en utilisant les données.

Aussi la cellule Norbert Zongo pour le Journalisme d’investigation en Afrique de l’ouest (CENOZO) a pour mission de promouvoir le journalisme d’investigation dénonçant des faits de corruption, de mal gouvernance, de crime organisé et de violations des droits humains en Afrique de l’ouest. Elle a également pour vision d’œuvrer pour une Afrique de l’ouest en paix, démocratique caractérisée par la redevabilité, la justice et le partage équitable des ressources.

Il est à préciser que la CENOZO est une référence en matière d’investigation journalistique, de renforcement de capacités des journalistes et de promotion des valeurs démocratiques en Afrique de l’Ouest.  Ainsi, cinq (5) jours durant, les participantes à cette formation seront outillées sur le monde des données à savoir les différents types de données et la notion de data-journalisme, leur importance, les méthodes de collectes de données, les outils d’extraction de données et une introduction à la data visualisation.

Hamadou Moussa Fatahou pour Niameyinfo.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*