Lutte contre le Covid 19 : désinfection du Grand Marché de Niamey

Dans le cadre de la prévention et de la lutte contre la pandémie du coronavirus, le président de la Délégation Spéciale de la Ville de Niamey, M. Mouctar Mamoudou, a initié, dans l’après-midi de ce mercredi 25 mars 2020, une séance de désinfection du grand marché de Niamey. Cette action s’inscrit dans le cadre de l’opération de désinfection des marchés et des places publiques qu’il a lancée le 24 mars 2020.
Dans une intervention à la fin de cette opération, Mouctar Mamoudou a expliqué qu’elle a pour but d’éviter la contamination au coronavirus, précisant que l’opération s’étendra sur l’ensemble des marchés et des places publiques de la capitale.
« Aujourd’hui nous sommes au grand marché parce que c’est un lieu central et d’une forte concentration humaine, donc un lieu de grande contamination. C’est pour cela que nous avons eu une attention particulière pour cet endroit afin de désinfecter tout le marché et aussi mettre à la disposition des usagers des dispositifs de lavage des mains, notamment à chacune des portes d’entrée du marché »,  a-t-il souligné
Selon le maire-président de la Délégation Spéciale de la Ville de Niamey, « avec le travail de désinfection que nous allons faire régulièrement, nous sommes certains que cela va nous éviter la propagation du coronavirus ». Aussi, a-t-il voulu demander aux sociétés et entreprises de la place de faire pareil, tout en appelant la population à respecter les mesures prises par le Gouvernement dans le cadre de la lutte contre le Covid 19, en ce que ce dernier n’as pas de traitement et que la seule arme encore disponible reste la prévention.
Pour sa part, le directeur technique du SOCOGEM, M. Boubacar Amadou, a salué l’initiative du président de la Délégation spéciale de la ville de Niamey de traiter le grand marché parce que c’est un lieu que toute la population de la ville fréquente, soulignant que « cette désinfection va nous éviter la propagation du coronavirus dit Covid 19 qui est très dangereux pour nous ».

Sources:

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*