Le T-400, un drone Made In Niger présenté à l’Innovation Fair de Montréal

Une fierté nationale se confirme à l’autre bout du monde. Aziz Kountché petit fils du président Seyni Kountché, et promoteur de « Drone Africa Service » a pris une part active au Forum sur les drones à l’Innovation Fair qui s’est tenu les 22 et 23 septembre à Montréal (Canada). Il y a présenté, le T-400, un drone de pré-série 100% conçu au Niger.

Vaille que vaille, le Niger se fraie un chemin dans le concert des nations en matière de technologies de l’information et de la communication (TIC). Avec l’accompagnement de l’Agence Nationale de l’Aviation Civile (ANAC) du Niger, Drone Africa Service, une start-up nigérienne spécialisée dans la conception et services de prises de vue par drones développée depuis 2016, était présent à l’Innovation Fair de Montréal qui s’est achevé ce lundi. Le promoteur de Drone Africa Service, a notamment fait part de sa fierté de représenter son pays, à ce rendez-vous mondial dédié à l’innovation. Une sorte de consécration pour le trentenaire féru de technologie qui croit aux potentialités du continent et en sa capacité de conquérir le monde.  

Passionné d’aéromodélisme depuis son enfance, Aziz Kountché est bien décidé à aller au bout de son projet. « Nous nous développons à un rythme exceptionnel. Cela devient essentiel de savoir fabriquer nos drones en Afrique. C’est aussi de la main d’œuvre que nous sommes en train de créer. Pourquoi pas ensuite proposer nos produits au marché européen et au reste du monde » déclare-t-il à qui veut l’entendre.

Drone Africa service est l’une des têtes de proues des entreprises de service de drone dans la sous-région. La société a déjà collaboré avec des ONG, des institutions des recherches agronomiques et des agences des nations unies. Ce service couvre une grande variété de domaine : agriculture à travers le suivi et la protection par drone pour une agriculture de précision, le BTP par la suivi régulière des ouvrages, la gestion des risques et préventions des catastrophes, cartographie des zones en risques, la communication et prise de vue promotionnelle, la sécurité avec la surveillance et repérage, bientôt le secteur de la santé sera servi avec des drones cargos toujours Made in Niger capables de faire des livraison des produits sanitaires dans les zones reculées et difficiles d’axées.

Avec un chiffre d’affaires de 35 000 euros réalisé sur sa première année, Drone Service Africa a été incubé au CIPMEN (Centre incubateur des PME au Niger), mise notamment sur ses drones civils T800 et T600, capables de voler en autonomie pendant une à deux heures dans un rayon d’action de 20 à 80 000 kilomètres.

Almoustapha Danguida pour Niameyinfo.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*