Le CESOC lance ses activités au titre de l’année 2020

Le Conseil Economique Social et Culturel (CESOC) a procédé hier lundi 29 juin 2020 au palais des congrès de Niamey à l’ouverture de ces travaux de la 1ere session ordinaire au titre de l’année 2020. La cérémonie a été présidé par le  président de l’institution M.Saley Saidou en présence des représentants des institutions de la République, des députés nationaux, des membres du gouvernement et des représentants du corps diplomatique.

Au cours de cette rencontre plusieurs thématiques ont été abordées et vont diriger tous ces travaux de la 1ere session au titre de l’année 2020 pour répondre aux préoccupations des populations. Il s’agit entre autres de «  la valorisation des produits agricoles nationaux : quelles dispositions faut-il prendre pour être compétitif dans le contexte de la Zlecaf ? », le trafic de drogue, la dépravation des mœurs et leurs conséquences sur la jeunesse » ; « les causes et les conséquences de la déperdition scolaire : quelles solutions ? » ; « la réforme du secteur des engrais au Niger : enjeux et perspectives pour les producteurs » ; « la problématique de la formation professionnelle et les perspectives d’emploi » ; « la pandémie de la COVID-19 au Niger et ses impacts sur les finances publiques » ; «  le devoir citoyen face à la menace sécuritaire » et enfin « l’accès à l’énergie électrique des populations nigériennes, particulièrement le milieu rural ».

Dans son discours, M.Saley Saidou n’a pas hésité  d’évoquer l’importance de ces thèmes car « Ils traitent des problèmes concrets que vivent nos population  et questionnent aussi sur le devenir du pays ».

Notons que cette première session permettra également   la création d’un organe d’information dénommé « CESOC INFO » pour plus de visibilité de l’institution tant dans l’espace institutionnel national que vis-à-vis de l’extérieur.

Mina Abda (Stagiaire) pour Niameyinfo.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*