Journée nationale de la femme : femmes d’exception ; femmes 2.0 

Le Niger célèbre ce 13 mai pour la 28ème fois, la « Journée nationale de la femme nigérienne ». Comme son nom l’indique, c’est l’occasion, d’honorer et de magnifier ces femmes pour leur importante contribution dans le développement socio-économique du pays.

Le Centre Culturel Franco Nigérien et ses partenaires du Centre Incubateur des Petites et Moyennes Entreprises du Niger (CIPMEN) et de l’OASIS ne sont pas du reste avec la mise en lumière de trois jeunes femmes porteuses de projets numériques et sociaux innovants. Elles, ce sont, Fatima Alher, Samira Marichatou et Mariama Ekhizii. Parole leurs a été donnée ce lundi 13 mai afin qu’elles partagent leurs expériences. Les deux premières ont conçu des applications numériques qui servent à prévenir les inondations dans les zones à risques. Un apport considérable dans un pays où la période pluvieuse rime avec catastrophes naturelles et son corollaire de maladies et de personnes sinistrées.

Mariama Ekhizii pour sa part, a crée des dossiers médicaux dématérialisés pour prévenir les épidémies. Dénommée « Wafu », cette appli est scindée en deux principales sections : la gestion des épidémies et dossier médical  électronique. Des projets novateurs portés de jeunes femmes nigériennes.

Pour le CCFN Jean Rouch de Niamey et ses partenaires, CIPMEN et Oasis, il s’agissait à travers ces témoignages concrets de montrer « l’affirmation progressive des femmes dans le monde de numérique qui peut être porteur de changement et de progrès ».  

Cette année 2019, la Journée Nationale de la Femme Nigérienne est placée sous le thème « Plateforme Multifonctionnelle : Outil d’autonomisation de la Femme ». Cette commémoration est l’occasion de manifestations visant à informer et à sensibiliser la population sur la participation effective de la femme à la vie politique, économique, sociale et culturelle.

Waliyullah T. pour Niameyinfo.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*