Journée d’action citoyenne « pour l’eau et l’électricité » ce mardi : la Municipalité dit non !

Prévue ce mardi pour protester contre les récurrentes pénuries d’eau et d’électricité à Niamey et dans les autres villes du pays, une journée d’action citoyenne « pour l’eau et l’électricité » dans la capitale nigérienne a été interdite.

Tôt ce mardi matin, un imposant dispositif sécuritaire a été déployée au niveau des principales artères de la ville de Niamey. Des forces de l’ordre postées qui filtraient la circulation. Objectif, empêcher les populations de rallier la Place de la Concertation. Les Niameyens y avaient été conviés à une journée d’action citoyenne « pour l’eau et l’électricité » par des Organisations de la Société civile notamment l’association Alternative Espaces Citoyens (AEC). Ces dernières entendaient protester contre les délestages intempestifs et les coupures d’eau en cours dans le pays depuis quelques semaines.

Mais déjà, le samedi dernier, la Délégation spéciale de la ville de Niamey dans un arrêté signé de son Président, avait interdit la tenue de la manifestation.  Pour justifier sa décision la Délégation spéciale avait invoqué la loi n°2004-45 du 08 juin 2004 régissant les manifestations sur la voie publique et l’arrêté N°0010/MP/CVN/SG du 12 janvier 2017 portant interdiction des marches et meetings les jours ouvrables et en soirée.

Interdites de manifester les populations doivent donc prendre leur mal en patience et subir les affres de ces coupures intempestives. Un calvaire encore plus rude pour les fidèles musulmans en cette période de jeûne et de forte chaleur.

Dans une récente sortie, le Directeur général de la Nigelec, Alhassane Khalid, a annoncé des mesures visant à accroître la production énergétique nationale afin de pallier aux délestages. Preuve de son impuissance, il s’en est aussi remis à la providence espérant que les premières pluies permettraient de réduire la consommation électrique. D’ici là, le message est clair. Souffrez en silence !

Waliyullah Tajudeen pour Niameyinfo.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*