Hama Amadou visé par une plainte du Ministre de la Défense nationale

A aucun moment son nom n’est cité dans le communiqué signé du Ministre de la Défense Nationale, Kalla Moutari, mais il ne fait aucun doute qu’il s’agit bel et bien, de l’opposant Hama Amadou qui est visé par la saisine qui vient d’être déposée devant la justice nigérienne. Il est reproché à celui qui est déjà empêtré dans une sombre affaire de « bébés importés », d’avoir tenu des « propos diffamatoires » à l’encontre des autorités nigériennes et de vouloir « saper le moral » des forces de sécurité et de défense.

En effet, depuis son exil, l’homme politique, président du Moden Lumana a entamé une tournée qui l’a notamment mené au Ghana et en Turquie. Une sortie qui fait office de pré campagne en vue de la présidentielle de 2021 pour laquelle, il s’est déjà porté candidat. C’est au cours d’une de ses invectives contre le pouvoir de Niamey que l’ancien Premier Ministre et Président de l’Assemblée nationale, a notamment accusé celui-ci « d’envoyer à la mort une certaine catégorie de soldats nigériens ». Des propos qui ont provoqué le courroux du Ministre de la Défense et motivé son action en justice.

Pour certains observateurs, c’était l’occasion inespérée pour le régime d’Issoufou Mahamadou de barrer la route à un adversaire politique de taille et de tracer une voie royale à son candidat lors du prochain scrutin présidentiel.

Ci-dessous le communiqué du Ministre de la Défense nationale:

Depuis 2011, suite aux événements intervenus en Libye, les pays du Sahel vivent sous la menace permanente des organisations terroristes et criminelles, dont on constate ces derniers temps une recrudescence des actes avec des enlèvements de personnes, des meurtres, des poses d’engins explosifs, des attaques de positions des forces de défense et de sécurité.
Durant toutes ces années, grâce aux moyens mis à la disposition de nos forces de défense et de sécurité, à leur engagement et à leur professionnalisme, le Niger est de tous les pays affectés, celui qui a su contenir ces menaces en maintenant les terroristes hors de ses frontières.
C’est à juste titre que le Niger est régulièrement cité comme un modèle en matière de lutte contre le terrorisme et ses forces de défense et de sécurité auréolées d’hommages pour leur efficacité par tous les analystes et stratèges militaires.
En dépit de cela, certains Nigériens mal intentionnés ne trouvent pas mieux que de chercher à saper le moral de nos soldats en ce moment précis où ils ont le plus besoin de soutien de leurs concitoyens, particulièrement à la suite des pertes subies lors de l’embuscade du 14 mai 2019.
C’est le cas d’un homme politique qui, du lieu de son exil, à travers un document audiovisuel dont il revendique la paternité, a tenu des propos d’une extrême gravité et de nature à porter atteinte au moral et à la cohésion de nos forces de défense et de sécurité.
Le Ministre de la Défense Nationale proteste énergiquement contre les accusations graves portées par ce citoyen contre l’armée nigérienne et sa hiérarchie et a décidé de saisir le procureur de la république en vue de l’ouverture d’une enquête pour propos diffamatoires et de nature à porter atteinte au moral et à la cohésion des forces de défense et de sécurité, de surcroit en temps de guerre.
Le Ministre de la défense Nationale attire l’attention des citoyens sur le caractère délictueux de la tenue et de la diffusion de ce genre de propos qui, en définitive, ne sont qu’un encouragement aux forces terroristes.

Waliyullah T. pour Niameyinfo.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*