E-Takara : le Projet « Konzo » de Mahamane Bachir Abdoul Nasser, grand vainqueur de l’édition 2019

Après la grande finale disputée le 14 décembre dernier entre les 33 candidats en lice pour son édition 2019, la cérémonie officielle de proclamation des résultats et la remise des prix de la compétition internationale du numérique e-takara se sont déroulées le lundi 16 décembre. Cette compétition lancée en septembre, qui a permis à des jeunes férus de technologies venus de toutes les régions du Niger,  de la Diaspora  et aussi de l’étranger de faire montre de leur ingéniosité  dans le domaine des TIC et de l’entrepreneuriat a connu son épilogue sur les installations de l’école de codage, « Code Locol » située à Sadoré (30 km de Niamey).

Initialement prévue se tenir à Tillabéri dans le cadre des festivités de la fête du 18 décembre, la cérémonie de proclamation des résultats et de remises des récompenses de E-Takara 2019 s’est finalement tenue à  Sadoré. L’attaque terroriste qui a frappé le camp d’Inatès et endeuillé tout un pays, a motivé cette délocalisation, les autorités nationales ayant décidé de renforcer le niveau de sécurité dans la région.

La cérémonie de cette année a été couplée à celle d’e-takara Junior mettant aux prises de jeunes développeurs et innovateurs. Là, c’est Abdoul Rachid Manga, porteur du projet de « l’électrification du circuit électrique » qui a eu les faveurs du jury. Son prix d’encouragement de 3,5 millions de Fcfa lui a été remis en présence des organisateurs du concours que son l’ANSI représentée par son Directeur Général Ibrahim Guimba Saïdou, le Cipmen par son Directeur Rouffaï Koabo et la Maison de l’Entreprise ainsi que de leurs principaux partenaires : la Banque mondiale en la personne de la représentante résidente au Niger, Joelle Dehasse, l’UNICEF par sa représentante au Niger, Félicitée Tchinbinda et l’ARCCEP.

Pour les lauréats d’e-takara Senior, divers prix d’encouragements ont été décernés aux jeunes porteurs de certains projets avant que le nom du vainqueur de l’année 2019 soit dévoilé :

– Prix du Ministre de l’Entreprenariat des jeunes, projet e-wangari de Mr Adamou Boubacar Hama de Niamey avec la somme 4 000 000 F ;

– Prix du Ministre de l’Economie Numérique, projet e-Guida de Mr Abdoul Wahab Soumana de la région de Tillaberi, somme 4 000 000 f cfa;

– Prix du président du conseil de Ville de Tillaberi, projet Idon Niger de Issa Amadou Cissé de Niamey, 5 000 000 f cfa ;

– Prix du gouverneur de la région de Tillaberi, projet lahiyata de Lawan Saley Moussa de Tillaberi, 5 000 000 f cfa     ;

– Prix du président du comité d’organisation de Tillaberi Tchandalo, Projet Mel agriculture de Rabiou Ala ;

– Prix de l’intégration Africaine pour le meilleur projet étranger, 7 000 000 f cfa ;

– Meilleur prix féminin, projet femmes entrepreneurs de Saadatou Moussa de la région de Tahoua ; 7 500 000 f cfa ;

– Prix du président de l’Assemblée Nationale, projet pilotage intelligent de l’irrigation de Mr Abdoul Djalil Djiberou de la diaspora ; 7 500 000 f cfa ;

– Prix de solidarité aux FDS décerné au sergent Adamou Boubacar Hama, éléments des forces d’Inates à Niamey pour le concours e-takara, 5000 000 f cfa.

Et enfin le premier prix e-takara de cette année 2019, le lauréat national, a été décerné à Mahamane Bachir Abdoul Nasser, porteur du projet ‘’Konzo’’, un indicateur d’alerte qui permet à des populations qui se trouvent à des zones de conflit de pouvoir lancer des messages d’alerte. Le prix d’une valeur de 20 000 000f, prix du président de la République Issoufou Mahamadou parrain de l’activité, sera officiellement remis dans le mois de Janvier 2020 au palais présidentiel.

Le Lauréat 2019 d’e-takara ainsi que les autres bénéficiaires recevront à travers leurs récompenses un accompagnement en incubation mais aussi de l’apport d’experts pour développer et améliorer leurs projets. L’objectif selon M Koabo, Directeur du CIPMEN, c’est que les premiers prototypes soient finalisés et fonctionnels dans les trois prochains mois.  L’idée c’est que ces différents projets profitent et contribuent véritablement à l’amélioration des conditions de vie des populations nigériennes dans leurs divers domaines d’intervention.

Mina Abda (stagiaire) pour niameyinfo.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*